Danse

Jirí Kylián clôt son cycle de résidence à l’Opéra de Lyon par une soirée magistrale

Jirí Kylián clôt son cycle de résidence à l’Opéra de Lyon par une soirée magistrale

18 avril 2019 | PAR Lou Baudillon

Le danseur et chorégraphe Jirí Kylián, en résidence depuis 2016 auprès du Ballet de l’Opéra de Lyon, clôt son cycle fructueux avec deux nouvelles pièces Wings of Wax et Gods and Dogs, ainsi que la reprise de Bella Figura.

 

La soirée appelée Avant Demain, deuxième opus de ce programme, conclue en beauté la collaboration entre le chorégraphe et le Ballet de l’Opéra et permet de se plonger dans trois des créations du mythique chorégraphe. D’abord, c’est Bella Figura qui entretient une suspension du temps entre réel et rêve, entre artifice et art, par des musiques venues des XVIIe et XVIIIe siècles sur lesquels les danseurs semblent se débattre à faire « bonne figure » (Bella Figura selon l’expression italienne) lorsque tout semble des plus absurde. Une mise en abime du théâtre, sensuelle et éclairée.

Puis, Wings of Wax, les ailes de cire, évoque la légende d’Icare et de son père Dédale dans leur fuite du labyrinthe où ils sont prisonniers, et au delà de ça, l’idée même de la quête de la liberté. Le corps du danseur, lui même prisonnier de sa condition, exprime par une profonde beauté cette quête physique et spirituelle, parfois violente, née du désir de s’élever. La scénographie déploie un paysage sobre par la présence d’un arbre nu et renversé, suspendu au dessus de la scène, défiant lui aussi la gravité.

Enfin, Gods and Dogs, revient lui sur ces questions de l’apparence. Le vêtement est un masque, revêtu pour être perçu par les autres, pour cacher ou montrer ce qui fait notre état. De nouveau, Jirí Kylián cherche dans ce qui relève des comportements humains, par une chorégraphie minutieuse et puissante. 

Avant Demain est l’occasion de se plonger dans la variété des sens et des obsessions du chorégraphe à travers une soirée d’exception où la danse contemporaine se révèle dans ce quelle a de plus fascinant. Toujours visible les 18 et 19 avril à l’Opéra de Lyon (1 place de la Comédie, 6900, Lyon).

 

 

 

Visuel : ©Opéra de Lyon, Bella Figura

L’agenda des vernissages de la semaine du 18 avril
Manon au TCE : Juan Diego Florez promu Chevalier Des Grieux
Lou Baudillon

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *