Danse
Hervé Robbe se livre dans <em data-lazy-src=

Hervé Robbe se livre dans Un terrain encore vague

02 février 2012 | PAR Géraldine Bretault

Directeur du Centre chorégraphique national du Havre, Hervé Robbe renoue le dialogue entamé avec l’œuvre sculpté de Richard Deacon en 1993, dans Factory. Un terrain encore vague est une pièce à forte résonance autobiographique, qu’il danse avec Alexia Bigot.

Petit, Hervé Robbe a grandi dans une cité en construction, ce qui lui vaudra une sensibilité jamais démentie aux problématiques liées à l’architecture, aux chantiers et aux démolitions. À côté de la cité, se trouve un terrain vague, dont il explore tous les arpents, avant de réaliser que ce territoire à la marge est le champ de tous les possibles, de tous les mondes que son imaginaire peut y convoquer.

Telle est l’origine intime de ce projet, le hasard ayant voulu que le chorégraphe découvre dans l’atelier de Richard Deacon des œuvres inachevées, superbes embryons de sculptures, volutes de bois aux courbes ensorcelantes. Quelle plus belle métaphore pour un terrain à construire : ils sont devenus ces éléments de décor que les danseurs agencent sur scène tout au long de la pièce, modifiant sans cesse l’espace scénique dont ils disposent.

Aidé par la sobriété des costumes unisexes, les éclairages changeants du cyclo en fond de scène, et la musique de Romain Kronenber, Hervé Robbe installe minutieusement l’atmosphère propice au surgissement du geste et du souvenir, avec une élégance et une générosité tournée vers la passation, vers demain. Et le terrain, par un glissement subtil, après la lecture d’un texte mémoriel, de devenir une « vague » au sens propre, un univers flottant, auquel les sculptures de Deacon font écho.

«  Le terrain vague est devenu terrain de jeu. Il n’avait pas de désignation, c’était une zone indécise de broussailles où les bulldozers avaient fait des tranchées. Ce territoire à la marge ne prenait sens qu’avec ce qu’on en imaginait. » Hervé Robbe

 

Les 60 ans du Marsupilami
Rencontre avec Héloïse d’Ormesson : « La hausse de la TVA sur les livres est un grain de sable qui va gripper un système au ralenti »
Géraldine Bretault
Diplômée de l'École du Louvre en histoire de l'art et en muséologie, Géraldine Bretault est conférencière, créatrice et traductrice de contenus culturels. Elle a notamment collaboré avec des institutions culturelles (ICOM, INHA), des musées et des revues d'art et de design. Membre de l'Association des traducteurs littéraires de France, elle a obtenu la certification de l'Ecole de Traduction Littéraire en 2020. Géraldine a rejoint l'aventure de Toute La Culture en 2011, dans les rubriques Danse, Expos et Littérature. Elle a par ailleurs séjourné à Milan (2000) et à New York (2001, 2009-2011), où elle a travaillé en tant que docent au Museum of Arts and Design et au New Museum of Contemporary Art. www.slowculture.fr

One thought on “Hervé Robbe se livre dans Un terrain encore vague

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture