Danse
Flash mob / Green Oddity

Flash mob / Green Oddity

13 septembre 2011 | PAR Smaranda Olcese

Ce lundi 19 septembre, on habite tous le 19ème !  Venez nous rejoindre, à 19h, pour un flash mob entraîné par les souffles et voix de David Bowie et Johann Strauss. Par votre présence et votre participation, Green Oddity dessinera, sur le parvis de la Rotonde, une piste de danse, un bal fictionnel, à la fois ouvert et englobant, où tous pourront s’exprimer et imprimer un ailleurs, une vision, un style, un imaginaire émancipé porteurs d’élans, de pulsations et de liberté !

Le tout est parti d’une idée simple et généreuse : la convivialité est de mise dans le 19ème arrondissement de Paris. Sous l’impulsion de Julie Navarro, adjointe au Maire chargée de la Culture et de l’animation des quartiers, ce rendez-vous culturel s’est pérennisé et continue de nous surprendre. Le festival porte bien son titre : Les uns chez les autres. C’est tout d’abord une invitation au décloisonnement des pratiques et au partage des expériences donnant parfois lieu à des collisions inattendues et jouissives. C’est une manière plus intense et profondément ludique de vivre la ville.

Cela fait donc 28 éditions que tous les 19 du mois, les uns s’invitent chez les autres dans le 19e. Habitants, associations, artistes, commerçants s’impliquent pour fabriquer des expériences nouvelles, pour donner la parole aux uns et aux autres, pour être curieux de nos différences, pour se sentir bien vivant, pour vivre et fêter la ville. « Le projet s’est construit en réponse à une nécessité : faire valoir la fonction sociale de l’art, sans le réduire à un divertissement » explique Julie Navarro.

Après un bal pour seniors chez Rosa Bonheur, une initiation aux arts martiaux dans une caserne de pompiers ou l’intervention d’artistes contemporains dans des boucheries, après l’amour à l’hôtel (des vidéos d’artistes montrées dans des chambres) et un concours de ricochet à la Villette, c’est à la Rotonde de recevoir. Une belle occasion pour ce jeune lieu de marquer sa place sur la carte des sorties de la capitale. Ce bâtiment historique, construit il y a plus de deux siècles, fait peau neuve et s’affirme comme lieu populaire de rencontres, de mélanges des styles, de découvertes culinaires et d’échanges artistiques et culturelles en tous genres. C’est sur le parvis de la Rotonde que Patrick Gufflet, directeur du Théâtre Paris Villette, en concertation avec Julie Navarro, a proposé au chorégraphe Serge Ricci, artiste en résidence, d’imaginer un moment d’effervescence collective : danseurs, amateurs et professionnels, enfants, seniors, amis, artistes, riverains, voisins, tous sont invités à se lier dans l’instant éphémère et vibrant de la danse. Le swing déhanché de David Bowie donnera le rythme à ce rendez-vous placé sous le signe du vert, ce qui ne nous étonne pas de la part d’un chorégraphe dont la compagnie, Mi-Octobre, engage sous forme de dispositifs, de performances ou d’installations, différents processus d’écritures et autant d’expériences actives en direction de l’espace urbain ou de la nature.

Groupe Facebook Festival les uns chez les autres

Des séances de répétition, en présence des chorégraphes Serge Ricci et Fabien Almakiewicz, sont proposées toutes les demi-heures pour vous permettre d’apprendre la chorégraphie.

Accès libre, pour toutes personnes souhaitant participer au flash mob :

Vendredi 16 et samedi 17 septembre – De 17h à 20h – Théâtre Paris Villette (Parc de la Villette)

Dimanche 18 septembre – De 17h à 20h – Parvis de la Rotonde – Place de la Bataille de Stalingrad

Code couleur ou dress code : nuancier de vert pour rappeler la complicité d’une nature partenaire, entre ciel et terre. Les accessoires, chapeaux, perruques, boa, lunettes, sont les bienvenus !

 

Rencontre avec Athina Rachel Tsangari et Ariane Labed pour la sortie du film Attenberg
L’homme inutile à la Colline : Bernard Sobel fait magistralement découvrir l’écrivain russe Iouri Olecha
Smaranda Olcese

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *