Danse
[Critique] The Karaoke Dialogues : Daniel Linehan et son karaoke savant

[Critique] The Karaoke Dialogues : Daniel Linehan et son karaoke savant

15 mai 2014 | PAR Audrey Chaix

Chorégraphe en résidence à l’Opéra de Lille, Daniel Linehan présente sa nouvelle création, The Karaoke Dialogues, où il a choisi de revisiter des classiques de la littérature mondiale sur le mode du karaoké. Pas de musique dans cette pièce, mais des dialogues issus de textes fondateurs (Platon, Eschyle, Cervantes, Kafka, Dostoïevski, Freud…) récités à la fois par une voix off, mais aussi par les danseurs qui se font ainsi acteurs. Une précision d’horloge, une mécanique parfaitement huilée, mais qui semble rester sans âme…

Comme souvent, Daniel Linehan fait ici montre d’une grande rigueur formelle, aussi bien dans les mouvements chorégraphiés que dans la construction de la pièce : prologue, chapitres et épilogue forment le fil narratif qui permet aux différents tableaux de s’enchaîner. Chaque scène est prétexte pour le chorégraphe à convoquer des grands auteurs, toujours sur la thématique du procès et de la loi. Pour respecter le principe du karaoké, les textes (récités en anglais) défilent sur les nombreux écrans posés sur le plateau. Certains passages sont également signés par les danseurs, qui en miment aussi d’autres. Tout cela ajouté aux sur-titres en français ajouté par l’Opéra de Lille pour la compréhension des spectateurs donne une impression de trop plein d’informations, qui est certainement voulue par le chorégraphe, mais qui finit par diluer le propos et par forcer l’ennui.

Ainsi, difficile de se laisser complètement absorber par une pièce si précisément réglée, si soucieuse de formalisme dans la déconstruction patiente du propos, qu’elle en laisse toute émotion en coulisses. On admire la grande qualité athlétique des danseurs, qui maîtrisent le sujet à la perfection, ainsi que la recherche formelle, mais sans pour autant se sentir concerné par le propos.

The Karaoke Dialogues sera présenté du 2 au 4 juin au Théâtre de la Commune d’Aubervilliers dans le cadre des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis.

Photos : © Frédéric Iovino

Infos pratiques

La Carène
Domaine des Roches
Audrey Chaix
Professionnelle de la communication, Audrey a fait des études d'anglais et de communication à la Sorbonne et au CELSA avant de partir vivre à Lille. Passionnée par le spectacle vivant, en particulier le théâtre, mais aussi la danse ou l'opéra, elle écume les salles de spectacle de part et d'autre de la frontière franco-belgo-britannique. @audreyvchaix photo : maxime dufour photographies.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *