Danse

[Avignon Off] « Us-Band » : Samuel Mathieu et  ses bad boys envahissent le plateau des Hivernales

[Avignon Off] « Us-Band » : Samuel Mathieu et ses bad boys envahissent le plateau des Hivernales

17 juillet 2014 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Le talentueux chorégraphe Samuel Mathieu est sur scène sur le plateau d’été des Hivernales, ce festival de danse qui se tient en hiver et qui, pendant le festival s’installe dans le Off. Us-Band est une version drôle, gay et sexy de Husbands de John Cassavetes

[rating=5]

Dans le film, les trois quadras partent en virée nocturne après la mort de leur ami, puis ils poussent jusqu’à Londres. Ici, ils sont quatre sur le plateau, pantalon noir, tennis aux pieds. Ils se toisent à trois puis à quatre dans une violence immédiate. Ces gars-là cherchent la bataille sur fond de musique de plus en plus obsédante. Les regards vont se faire plus doux et le geste, puisé dans la grammaire hip-hop favorise les rapprochements.

Lionel Bègue, Jérôme Brabant, Christophe Le Goff et Samuel Mathieu sont une bande, de potes, d’amants, la frontière est trouble. Ils se cherchent et se trouvent. Ils quittent leur peau souvent, en la pinçant ou en la mordant. Leur danse est très physique, très solide. La virtuosité est là, dans le fait d’avoir l’air de ne pas y toucher, comme si les portés fulgurants qui sont offert étaient d’une facilité enfantine.

Le spectacle a dix ans, et la reconstruction de celui-ci avec quasiment sa distribution d’origine lui donne un aspect de retrouvailles très agréable. On se marre avec ces quatre-là qui s’amusent, prennent des airs coquins et se défient.

L’homme ici séduit et ne s’assume pas pleinement, il a besoin de courir de façon effrénée, de montrer sa puissance et ses abdos très beaux.

Le quatuor nous autorise à être voyeur de son talent, on a de la chance. On découvre avec joie le nouveau venu, Lionel Bègue dont la puissance scénique est hypnotique.

A ne pas rater.

Photo : Nelly Blaya

Le dossier Festival d’Avignon 2014 de la rédaction

[Avignon Off] « Lilith » : puissante promenade rock en paradis noir
« The Strain » : la série de Guillermo del Toro bat tous les records d’audience
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

3 réflexions au sujet de « [Avignon Off] « Us-Band » : Samuel Mathieu et ses bad boys envahissent le plateau des Hivernales »

Commentaire(s)

  • brabant jérôme

    Bonjour. Merci pour l’article mais mon nom c’est BRABANT (B R A B A N T) et pas Barbant !
    Merci de rectifier le tir sur votre article svp.

    Jérôme BRABANT

    juillet 18, 2014 at 10 h 23 min
  • Bastien Stisi
    Bastien Stisi

    Voilà qui est fait, et navré pour la coquille !

    juillet 18, 2014 at 10 h 25 min
  • brabant jérôme

    Merci beaucoup de votre réactivité. Cordialement

    juillet 19, 2014 at 10 h 55 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *