Danse

[Avignon Off] Francesca Foscarini, magnifique poupée desaxée

[Avignon Off] Francesca Foscarini, magnifique poupée desaxée

18 juillet 2014 | PAR Amelie Blaustein Niddam

La Parenthèse continue d’accueillir le meilleur de la danse. Y sont programmés les artistes du Théâtre Louis Aragon et du Forum Blanc Mesnil, tous deux très pointus. Ce matin on découvre le geste de Amala Dianor et on est conquis par Francesca Foscarini

[rating=4]

Amala Dianor propose Man Rec, qui signifie « Seulement moi » en wolof. Le danseur hip hop se met lui même en scène et offre un solo par moment fulgurant où les identités multiples se plient et rampent. Il évolue de l’introspection à l’explosion mais manque de coordination dans le propos. Il est tout bonnement excellent et son propos est juste.

Lui précede un duo qui ne trouve pas son rythme. Marion Alzieu et Ousseni Dabare proposent En terre d’attente, un spectacle interculturel sur cet état de végétation qui est souvent imposé. Mais le geste trop fluide se perd en facilié.

Le génie vient de Francesca Foscarini. On commence à bien connaître cette danseuse italienne qui avait participé au marathonien Folks aux Rencontres Chorégraphiques de Seine Saint Denis. On la retrouve seule, cette fois également chorégraphe. Elle débarque tout de gris vétu,les mains comme vissées aux poches. Elle tente de les sortir, y arrive finalement. Son corps se tord, dans les postures qui lui impose une circulation sur quatre pattes. Elle entrochoque les genoux, laisse parler les bras. Ses cheveux la cache, dansent pour elle. Qu’a t-elle a dissimuler cette fille là qui a l’air si mal ?
Son solo express Cantado sulle ossa est un must, un coup de poing éclair, une merveille.

Visuel : DR

Le dossier Festival d’Avignon 2014 de la rédaction

Infos pratiques

Violon sur le Sable
galerie David Hicks
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *