Cirque
Risque ZérO : Invitation au voyage sous le chapiteau

Risque ZérO : Invitation au voyage sous le chapiteau

18 novembre 2013 | PAR Mélanie Taverny

[rating=4]

La compagnie Galapiat a posé tout son étalage sous le chapiteau du cirque d’Antony depuis vendredi dernier. Elle revient éphémèrement en France jusqu’au 8 décembre avec « Risque ZérO », un spectacle mythique et chaleureux. On vous convie à retourner en enfance dans l’univers du cirque autour d’une troupe remplie d’énergie et d’humour ! 

C’est sous le chapiteau d’Antony que tout se passe ! Le ton est donné, les lumières tamisées et l’ambiance chaleureuse nous plongent dans un univers intimiste dans lequel la troupe des six artistes circassiens nous invite. Leur piste de jeu est mise à nue, la scène sur laquelle les pieds des premiers spectateurs brandissent est un réel lieu de vie et de folies. Sous l’entrain des applaudissements, l’invitation au spectacle est réussie par une troupe démesurée et liée pendant plus d’une heure et demie. Autour d’un rythme d’enfer et soutenu, « Risque ZérO » est mené par des artistes éclectiques. Ils sont tous musiciens et alternent guitare, accordéon, batterie et acrobaties entre jongleurs et trapézistes. La mise en scène du risque s’articule autour d’objets dangereux, d’attractions allant du feu au saut de plus de cinq mètres de haut, aux fléchettes. La métaphore du risque clairement explicitée vient tel un fil conducteur autour duquel la bande joue et provoque des émotions.

L’œil est partout ! La scène s’étend dans les airs, en bas et sur les côtés. Tous nos sens sont sollicités par la musique et les acrobaties aussi époustouflantes les unes que les autres. Le spectateur est, outre sur la scène… dans la scène ! On est tenus en haleine et surpris à chaque instant. Les figures et les numéros, imprévisibles, nous laissent sans voix entre jonglage, saut et funambulisme. La spontanéité et la vivacité de la troupe sont communiquées dans un sublime élan de générosité. On y est, le public y croit tellement que l’on peut entendre des « Non, arrête ! » d’enfants étonnés et subjugués. Voir de près un acrobate manquer de prendre une fléchette en pleine tête suscite toujours beaucoup d’émotion. Voir un violoniste grimper sur une barre de plus de cinq mètres de haut et jouer en l’air la tête à l’envers est anodin et toujours plus surprenant.

Les tours, qui ne sont pas revisités mais plutôt mythiques et originaux, sont à découvrir au plus vite. Sur une scène en bordel organisé, différents espaces se dessinent. Le champs visuel et physique est comblé. Entre la scène où les instruments prennent place, le canapé dans le coin à droite et l’extérieur, tout vient nous surprendre et nous faire rire.

L’intensité du spectacle monte en crescendo au fil d’une musique plus prononcée et de tours plus pointilleux à couper le souffle. Plus le spectacle avance, plus le spectateur est surpris ! La scène, entièrement mise à nue, ne cesse de regorger de cachettes et d’accessoires surprenants. Créée en live, la musique qui suit sans cesse les mouvements des tours et des artistes vient se mêler d’un air naturel, et presque indispensable, elle participe entièrement d’une composition scénique survoltée. Familial et convivial, « Risque ZérO » est un spectacle participatif. Le public entre parfois dans le jeu scénique des artistes avec une invitation directe ou non de leur part. C’est parce qu’ils font tout eux-mêmes qu’ils sont à ne pas rater. Ils nous embarquent au chaud dans ce chapiteau pour un spectacle qui vous coupe le souffle et qui ne cesse de vous surprendre. Laissez donc aller vos émotions aux tours de cette bande de givrés pour un moment purement artistique et familial à l’espace Cirque d’Antony.

Visuel : © Hugo Bacoul / Risque ZérO.

Infos pratiques

Comédie Framboise
Compagnie l’Héliotrope
theatre_firmin_gemierla_piscine

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *