Spectacles
Bartabas signe un sans faute avec « Le Cabaret de l’exil », magnifique au Théâtre Zingaro, prolongé jusqu’au 27 mars 2022 !

Bartabas signe un sans faute avec « Le Cabaret de l’exil », magnifique au Théâtre Zingaro, prolongé jusqu’au 27 mars 2022 !

16 décembre 2021 | PAR Chloé Coppalle

L’année a été chargée pour Bartabas ! Après avoir relancé La Voie de l’écuyer à l’Académie équestre de Versailles, et monté Entretiens silencieux avec son cheval Tsar lors du Festival Paris Été, le célèbre écuyer et metteur en scène français clôture l’année avec Le Cabaret de l’exil, au Théâtre Zingaro d’Aubervilliers ! Un spectacle magique, poétique et pointu qui est prolongé, à juste raison, jusqu’au 27 mars ! À voir absolument !

À peine entrés dans l’enceinte du Théâtre Zingaro, situé à Aubervilliers, les spectateurs sont déjà entraînés dans le spectacle. Situé en haut d’une tribune comme un juge, un des ouvreurs appelle les différentes rangées du public pour qu’ils puissent aller s’installer dans la salle. Le décor, à la fois magnifique et accueillant du théâtre, donne l’impression d’accéder à une sorte de vieux Paris ou d’un tableau de Toulouse-Lautrec. Après cette ouverture vivante, le Cabaret commence. Dès son entrée, Yassine El Hor porte la salle d’une énergie enivrante grâce à des acrobaties impressionnantes. Tout au long du spectacle, les tableaux de voltige alternent avec des figures de dressages qui, rappelant quelques pas de « La Voie de l’écuyer », sont cette fois-ci intégrées à une mise en scène complète mêlant chants, musiques, costumes, masques et décors, leur permettant de se fondre dans la continuité d’un spectacle énergique et poétique. Les acrobaties équestres font voler les cavaliers dans les airs, en témoignant de la complicité douce de certains comédiens, quand d’autres séquences les font danser, au rythme des chevaux, majestueux et élégants.

Des oies qui attendent sur la piste que le spectacle commence, à des cavaliers qui traversent la scène à toute allure pour faire bouger les ailes d’une sculpture d’oiseau, certaines scènes, lunaires, apportent une poésie drôle qui jouxte avec des tableaux faisant référence à des archives de la culture Yiddish. Le Cabaret de l’exil porte d’ailleurs ce nom en lien avec cette langue « « officielle du nulle part », la langue de l’exil par excellence », comme le souligne le dossier de presse. Accompagné par le groupe de musiciens du Petit Mish-Mash et du comédien Rafaël Goldwaser, qui entraînent littéralement la salle dans chaque univers porté par la scène, le spectacle est marqué par une ambiance chaleureuse que voulait recréer Bartabas après deux ans de pandémie.

Les références à la culture Yiddish permettent au Cabaret de l’exil de trouver cette convivialité que cherchait le metteur en scène, tout en donnant au spectacle un caractère pointu.

Enfin, les costumes sont portés par l’emploi de superbes masques d’animaux, qui apportent un touche d’onirisme qui transporte la salle dans un univers nouveau.

En clair, le pari est réussi : un cabaret complexe et chaleureux, qui en met plein les yeux !

 

Visuel ©Alfons Alt

 

Programmation
– Du 19 octobre au 31 décembre 2021
Mardi, mercredi, vendredi, samedi à 20h30
Dimanche à 17h30
Relâche lundi, jeudi et samedi 25 décembre

– Du 14 janvier au 27 février 2022
Mardi, mercredi, vendredi, samedi à 20h30
Dimanche à 17h30
Relâche lundi, jeudi

– Du 04 au 27 mars 2022
Vendredi, samedi à 20h30
Dimanche à 17h30
Relâche du lundi au jeudi

Informations pratiques
Tout public
Durée du spectacle : 1h45

Tarifs : de 21 € à 57 €
Billetterie : 01 48 39 54 17
www.zingaro.fr – www.fnacspectacles.com

Théâtre équestre Zingaro
1
76 avenue Jean Jaurès
93300 Aubervilliers
Métro : Fort d’Aubervilliers (ligne 7)

L’agenda des vernissages de la semaine du 16 décembre
Le Centre Wallonie-Bruxelles fête les 100 ans du film « L’Atlantide », de Jacques Feyder ! Retour sur un classique lent, mais bien construit !
Chloé Coppalle

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture