Spectacles
80% des achats de spectacles se font en dehors du Off d’Avignon

80% des achats de spectacles se font en dehors du Off d’Avignon

28 mai 2013 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Affiche-Off-2013-carré--288x300Le Off d’Avignon va-t-il exploser ? L’édition 2013 de ce salon du théâtre verra 1066 compagnies tenter de défendre 1258 spectacles. Un centaine de plus qu’en 2012.

Autre évolution depuis 2012, ou plutôt, retour à une certaine normalité, contrairement à l’année dernière, qui pour la première fois mettait le Festival d’Avignon et le Off d’Avignon à date égale, 2013 se base sur un pari, celui d’un démarrage plus tard, 3 jours après le festival et d’un arrêt 5 jours après. L’enjeu sera donc de contrecarrer la baisse de fréquentation immédiate qui suit la fin du Festival. Pour ce faire, le Off proposera en plus de la traditionnelle parade d’ouverture qui aura lieu le 7 juillet, une seconde, le 26 juillet avec la compagnie Generik Vapeur.

Si la mission du « Plus grand marché du spectacle vivant en France » comme ne cesse de le rappeler Greg Germain est assumée, elle ne protège toujours pas les compagnies de théâtre qui doivent, à leur frais, louer leur créneau dans un lieu de représentation entre 3000 et 20.000 euros de l’heure et, à leurs frais leur payer leur présence dans le bottin, distribué ensuite gratuitement au public.  Comme il le rappelle également, les troupes viennent « pour vendre leur spectacle, jouer dans la durée, avoir un article de presse, et jouer devant des publics différents », or, et c’est peut-être l’aveu le plus étonnant qu’il ait pu faire, seul 20% des achats de spectacles en France sont réalisés dans le Off. 80% des achats se feraient donc en dehors de ce cadre. Pourtant, près de 1.500 programmateurs sont venus « faire leur marché » en 2012. « Faire Avignon » ne serait pas si rentable.

Néanmoins, de belles évolutions vont avoir lieu : un partenariat avec la Libraire théâtrale, premier éditeur de théâtre en France, permettra d’éditer une collection de nouvelles pièces. D’autre part, le off semble affirmer un début d’engagement programmatique puisque dans le Village du Off aura lieu  les deux jours de l’université ouverte du think tank Altaïr. A noter aussi un hommage à Aimé Césaire, qui aurait eu 100 ans cette année, avec des lectures et films.

La Carte permettant de bénéficier d’un tarif préférentiel pour tous les spectacles coûtera 16 euros (14 euros pour les avignonnais) et le catalogue du Off sera disponible en ligne le 15 juin.

Voir tout les articles de notre dossier Festival d’Avignon ici

Gagnez 2×2 places pour la soirée Release The Groove du 31 mai 2013 à la Machine du Moulin Rouge
L’écrivain israélien Amos Oz lauréat du prix Franz Kafka
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture