World

Mort de Henri Debs, grande figure du zouk

Mort de Henri Debs, grande figure du zouk

20 août 2013 | PAR Yaël Hirsch

L’auteur-compositeur guadeloupéen, également producteur des Zouk Machine, est mort le 19 août 2013 à l’âge de 81 ans. Le ministre des Outre-mer, Victorin Lurel a rendu hommage à « un découvreur de talents ».

Henri DebsD’origine Libanaise, Henri Debs grandit en Guadeloupe et est très jeune un virtuose de la guitare, vivant de divers petits métiers, il monte un magasin de disques à Pointe-à-Pitre où il commence à produire de la musique world ( Tango, chacha, Biguine) dès la fin des années 1950. Lors de l’émergence du Zouk, à la fin des années 1970, c’est lui qui produit les plus grands noms de ce nouveau type de musique. Parmi eux : Tanya Saint-Val, les Zouk Machine, Tatiana Miath, Frédéric Caracas, Experience7, Eric Brouta ou encore Franky Vincent. Il a lui-même fait une trentaine de disques, seul ou avec son « combo », et a écrit de nombreux classiques du Zouk, dont « Si bon du bon »  » ou « Nou ka pati an bodé ».

Un nouveau titre et un concert au Stade de France pour Eminem
« La Nuit en Vérité » : Véronique Olmi de retour avec un touchant duo mère-fils
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : yael@toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *