World

[Interview] Les Escales de Saint-Nazaire mettent Valparaiso à l’honneur

[Interview] Les Escales de Saint-Nazaire mettent Valparaiso à l’honneur

04 août 2015 | PAR Melissa Chemam

Les Festival Les Escales de Saint-Nazaire tiendra sa 24ème édition les 7 et 8 août prochain, comme chaque année, dans la zone portuaire de la ville. Après Istanbul l’an dernier et Tucson, Arizona, il y a deux ans, cette année la ville invitée de ce festival dédié aux brassages culturels est la cité chilienne de Valparaiso. Plus d’une vingtaine d’artistes, musiciens et graffeurs, y sont attendus, dont les Chiliens DJ Nakeye et La Robot de Madera, mais aussi la chanteuse israélienne Yaël Naïm ou encore le jazzman tunisien Dhafer Youssef. Entretien avec Jérôme Gaboriau, le programmateur du festival

« L’île dite du Petit Maroc est entourée par les eaux, un bassin, l’estuaire de Saint-Nazaire et l’océan », explique Jérôme Gaboriau. « Cela en fait un lieu très poétique, invitant à découvrir les cultures qui ont fait escales au cours des siècles dans le port, c’est tout le sens du Festival ».

Valparaiso, capitale culturelle du Chili, est au cœur de la programmation de cette édition 2015, avec tout ce qu’elle révèle de la culture en plein renouveau du pays d’Amérique latine, où de nombreux artistes revisitent les traditions anciennes voire oubliées, à l’aune du récent boom économique et aidée par la distance historique. « Notre plateau d’invités est unique en Europe et notre but est d’exposer la diversité musicale et artistique de la ville », précise Jérôme Gaboriau. Le groupe traditionnel La Isla de la Fantasia côtoiera les performances des dernières stars du hip-hop chilien comme DJ Nakeye.

Outre la diversité musicale de la ville, les Escales présentent aussi l’incontournable vitalité de l’univers du graffiti, en plein essor à Valparaiso, où la ville est recouverte de murales multicolores. Les graffeurs Inti et La Robot de Madera sont arrivés du Chili vendredi dernier pour entamer une immense fresque sur le port qui sera dévoilée vendredi 7 août.

Parmi les artistes des autres continents, notons la présence des musiciens maliens Salif Keita et Cheick Tidiane Seck & Amadou Bagayoko, du joueur d’oud tunisien Dhafer Youssef et de l’orchestre du Bal de L’Afrique Enchantée ainsi que du groupe de percussionnistes ukrainiennes Dakhabrakha, qui ont promis de faire passer un message politique, alors que les deux navires de guerres français commandés par Poutine et construits à Saint-Nazaire sont finalement restés au sol du fait de la crise entre l’Ukraine et la Russie…

visuel : affiche du festival

Infos pratiques

« Love » de Gaspard Noé finalement interdit aux moins de 18 ans
« Guyane », la nouvelle série de Canal +
Melissa Chemam

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *