Musique
Weinberg et l’Alto en double CD

Weinberg et l’Alto en double CD

13 novembre 2010 | PAR Bérénice Clerc

Le label Néos nous propose une intégrale en deux CD de la musique pour Alto de Weinberg.

Trouver un double CD consacré à l’Alto est extrêmement rare, vous pourrez découvrir en plus dans ce disque 70 minutes de musique inédite interprétée par Julia Rebekka Adler à l’Alto.

L’Alto est un instrument pour lequel il est très dur d’écrire, surtout en solo. Ici les sonates 2 à 4 de Weinberg ont été composées entre 1971 et 1983 quand le musicien avait déjà plus de 50 ans.

Ce disque enregistré en 2008/2009 à la Radio Bavaroise de Munich contient également une transcription de la Sonate pour Clarinette et Piano Opus 28 et la Sonate pour Alto de Fyodor Druzhinin.

Considéré comme l’un des trois plus grands compositeurs Russe, Mieczyslaw Weinberg apprend d’abord le piano avec son père. Sa vie est marquée par l’exil de sa Pologne natale. Lui seul arrive à s’enfuir et à rejoindre l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques tandis que toute sa famille est exterminée par les Nazis…Il est ensuite pourchassé par la Police Soviétique l’obligeant régulièrement à s’enfuir. Il compose et reçoit le soutien de Chostakovich qui apprécie l’oeuvre de son jeune collègue et se livre à une compétition amicale sur le nombre de Quatuors à Cordes composés ! Weinberg avait une telle facilité à créer rapidement une partition qu’il surpassa le maître avec pas moins de 17 Quatuors à Cordes. Weinberg devra ensuite sa survie à la mort de Staline car il est de nouveau incarcéré pour activité sioniste…

L’âge d’or de Weinberg arrive juste après, au cours des années 60 il est interprété par les plus grands Russes.

Son oeuvre est immense, 500 compositions dont 154 ont un numéro d’Opus, 7 Opéras, 22 Symphonies, 4 Symphonies de Chambre, 4 Concertos pour Violon, Violoncelle, Trompette et Clarinette, 17 quatuors à cordes, 5 Sonates pour Violon et Piano, 2 Sonates pour Violoncelle et Piano…

Weinberg a pourtant terminé sa vie seul, malade, en dépression, dans la plus grande précarité…

Une surdose de Lyrisme et de folklore juif rend très accessible la transcription pour alto de la sonate pour Clarinette et Piano qui ouvre le disque.

La sonate de Fyodor Druzhinin, grand Altiste du Quatuor Borodine, est justement placée ici, tant elle est proche de l’univers de Weinberg.

Julia Rebekka Adler est irréprochable tout au long de ces deux heures d’exigences et la participation de Jascha Nemtsov pour la Sonate de 1945 nous assure une musique de grande qualité pour ce répertoire.

Plongez dans l’univers de Weinberg, vibrez au son grave, chaud, rond, pénétrant et corsé de l’Alto.

Gagnez 5×2 places pour la Soirée Custom du 18 novembre au Nouveau Casino
Dossier : l’histoire d’amour entre le cinéma français et ses « anciens »
Bérénice Clerc
Comédienne, cantatrice et auteure des « Recettes Beauté » (YB ÉDITIONS), spécialisée en art contemporain, chanson française et musique classique.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *