Musique

Une playlist pour se réchauffer

Une playlist pour se réchauffer

09 novembre 2019 | PAR Antoine Couder

Cette semaine Madeon, Frank Ocean, The Game, SebastiAn et le clip de Rendez-Vous vu par Pierre Poughon.

All my friends — Madeon

Admettons que l’on écoute juste pour contrôler la chose, où se situe le kick de la variété internationale electro, à l’heure où l’EDM se meurt, emportée par une époque plus sourcilleuse, qui n’a pas vraiment envie de rigoler. On se console avec  le petit french de 25 ans qui nous en sert un dernier.

In my room — Frank Ocean

Pour le reste, qui peut se sentir menacé… Drake peut-être ? Possible que le fait d’entrer dans la chambre de Frank (après une bonne dose de pub d’avant clip) pourrait nous mener assez loin. L’intro tellement simple, piège à flow ici bousculé dans quelque chose d’un peu moins raide que d’habitude. Frank a pris quelques couleurs electro house, ça va chalouper. Flashing.

Stainless (feat.Anderson Park) — The Game

Sortie de boulot, gare ton camion et respire. Le son West Coast est là, tout au fond, murmurant ses vieilles histoires de ghetto. Le gars de Compton nous en remet une couche au cas où la fan base se disperserait de trop avec grand renfort de signature aux couleurs de R’nBe, Anderson se chargeant de renvoyer les lyrics dans les yeux de jolies femmes en quête d’un peu de soleil. 

Sober (feat. Bakar) — SebastiAn

C’est marrant, en écoutant le nouveau morceau du SebastiAn, on se dit que Jean-Michel Jarre est surement très fan, son délire gothique, ses boucles tenues et ronronnantes… Rien à voir sinon sur la story, sauf que les bruits de la fête ne font que dissimuler l’impeccable géométrie du monde,  à la fois belle et sans visage.

Rendez-vous — Last stop

On s’en va à fond les ballons avec un nouveau clip perché à souhait. Cette fois, on suit l’épopée fantastique de chevaux sous acide (la vidéo, pas les canassons), et ça fait limite un peu flipper, mais ça rend si bien. En soi, on est habitué avec eux. Après un clip de baston, un truc où des immeubles explosent et un autre avec de la viande crue (ou des organes, on sait pas), maintenant des chevaux. Pourquoi pas ?

 

Visuel : In my room — Frank Ocean

Découvrez en exclusivité les coulisses du tournage d’ « Il Peccato », le nouveau film d’Andreï Konchalovsky !
Dominique Meyer, encore Vienne, bientôt Milan
Antoine Couder
Antoine Couder est journaliste. Il est l’auteur de « Fantômes de la renommée (Ghosts of Fame) », sélectionnée pour le prix de la Brasserie Barbès 2018. Son travail explore le lien narratif entre document et fiction et plus particulièrement le thème de la musique, entendue au sens de l’écoute et de l’inspiration qu’elle procure. Il prépare actuellement une biographie de Jacques Higelin (Castor Astral, 2020)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *