Musique
Une playlist pour le début de rentrée

Une playlist pour le début de rentrée

31 août 2020 | PAR Antoine Couder

Cette semaine Marcos Valle, Jorja Smith, Meridian brothers, Petit Prince et Tame Impala remixé par Four Tet.

Is it true (Four Tet remix) — Tame Impala

Démarrage tranquille pour cette rentrée qui ne présage rien de formidable si on en croit l’humeur ambiante, la fatigue, les contradictions. On peut se glisser gentiment dans les volutes cristallines de ce remix qui pioche là où la musique reste roots. Tout doux, on va commencer.

Los Golpeadores de la cumbia – Meridian brothers

Les tropiques apparaissent de loin comme un paradis perdu. Là-bas en Amérique du Sud, que reste-t-il de la Cumbia en cette rentrée ? C’est un rythme avant d’être un chant il faut se glisser dedans, proto-punk et bidouilleur de ce que l’on appelle toujours la sono mondiale et qui chatouille les hanches à chaque pas.

 

Tendresse sur canapé — Petit Prince

On peut toujours se faire des blagues et des câlins. Et qu’importe ce que l’on est devenu, des petits êtres difformes et infantiles au long nez tout bleu… retour sur soi, ce qui nous reste, être ensemble à la maison. C’est un pur moment de mélancolie.

Rose rouge — Jorja Smith

Un peu plus, on allait oublier cette superbe reprise de Saint-Germain, choisie cet été par la toujours inspirée Jorja Smith. Quelques titres vont suivre de-ci de-là, mais l’inflexion africaine partie de la soul et du RnB se confirme. Le chant cajoleur se fait plus spirituel, doucement, par petites touches. En cette rentrée, la discrétion reste de mise.

Gotta Love again — Marcos Valle, Ali Shaheed Muhammad, & Adrian Younge feat. Loren Oden

Tristesse pour finir, que le retour de Marcos Valle soit si parcimonieux en émotions, la voix simplement posée langoureuse sur une ligne de jazz certes lumineuse mais malheureusement trop fade. Le soutien du formidable Loren Oden n’aura pas suffi. Trop de cool tue le cool, qu’on se le dise.

 

Benoît Menut parle de ses Îles
L’agenda culturel de la semaine du 31 août
Antoine Couder
Antoine Couder est journaliste. Il est l’auteur de « Fantômes de la renommée (Ghosts of Fame) », sélectionnée pour le prix de la Brasserie Barbès 2018. Son travail explore le lien narratif entre document et fiction et plus particulièrement le thème de la musique, entendue au sens de l’écoute et de l’inspiration qu’elle procure. Il prépare actuellement une biographie de Jacques Higelin (Castor Astral, 2020)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *