Musique
Une playlist pour en finir avec l’année 2020

Une playlist pour en finir avec l’année 2020

21 décembre 2020 | PAR Antoine Couder

Cette semaine Carole Daughter, Offenses xx Lou de Laâge, Charles Baptiste, la compagnie des musiques télescopiques et Liraz.

Ne bouge pas — Offenses xx Lou de Laâge

Et si l’amour ressemblait à cette année 2020, quelque chose devenue vain et finalement insupportable. Tout doit disparaître, mais, si possible, un peu plus vite. Consumation, consomption, « acier trempé pour en finir » dans le halo vaporeux de torrides souvenirs. Un clip qui enthousiasme la rédaction.

Bia bia — Liraz

« Pour cet enregistrement, la chanteuse israélo-persane a collaboré en ligne avec des compositeurs et musiciens iraniens. Tout devait être gardé secret pour éviter la surveillance des mollahs et de la police de Téhéran » (dixit dossier de presse). Une année bien pourrie pour tout le monde.

Supernova — La compagnie des musiques télescopiques

On finit par planer, tout oublier, dans le désert cosmique des accords tristes (« Der spinner », Nina Hagen band, « breathe » du Pink Floyd de « Dark side of the moon »). Une dream pop à la française avec des choeurs féminins fiers et tranquilles qui nous laisse penser que l’herbe est plus verte ailleurs, ou peut-être ici mais alors plus tard, dans les interstices de l’espace-temps.

Don’t make me get violent — Caroline Daughter

Berceuse pour les moins de dix-huit ans, un son simple et répétitif, tout à fait cafardeux et qui sied parfaitement à ceux et celles qui ont passé la pire année de leur vie.</p

Soleil glacé — Charles Baptiste

On ne va tout de même pas passer les fêtes sans un peu d’orgue ! Cloué au sol, revenu au bled, la tête chercheuse de la nouvelle variété française s’est –nous-dit-on- réfugié dans une église du 11ème siècle pour y imaginer sur un orgue baroque des versions instrumentales de ses chansons. Et c’est magnifique.

Les Beaux-Livres de Noël 2020
Entretien avec Arthur Nauzyciel – Splendid’s création sur Zoom & live : Une révolution des Arts vivants ?!
Antoine Couder
Antoine Couder est journaliste. Il est l’auteur de « Fantômes de la renommée (Ghosts of Fame) », sélectionné pour le prix de la Brasserie Barbès 2018. Son travail explore le lien narratif entre document et fiction et plus particulièrement le thème de la musique et de la danse . Il prépare actuellement une biographie de Jacques Higelin (et de Castor Astral, 2021)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture