Musique

Tom Poisson, le loner swinguer de la chanson française

24 septembre 2010 | PAR Yaël Hirsch

Il nous a déjà fait sourire, swinguer et sortir de notre aquarium, avec ses trois précédents albums… Tom Poisson est de retour depuis la mi-septembre avec un numéro de « Trapéziste » qu’on remarque. Et il est sur la scène des Trois Baudets le 19 Octobre.

Toujours « riche à millions« , comme il le chantait sur son avant-dernier album, Tom Poisson mêle langueurs de western spaghetti (« Trapéziste », « Nos amours englouties »), à des ambiances de circus cabaret ( « Mes adieux au Music Hall », « Engage-Moi »). Il y a aussi de vrais morceaux de rock, avec guitare électrique et tout   ‘ »La chute »). Mais indéniablement, là où le Poisson excelle c’est dans les ballades nostalgiques (le mutin « Chapeau de paille et canoë » et surtout le superbe « Le train m’emporte »). En équilibre entre de nombreuses influences, ce « Trapéziste » laisse malgré ces quelques beaux moments d’émotion sur sa faim. On sent bien  l’artiste tenter de se trouver une place de généreux enfant dans un monde d’adultes égoïstes, mais on voudrait plus : des textes plus forts ; et l’on voudrait moins aussi : moins de chœurs, employés de manière systématique et répétitive.

En revanche, nous sommes très curieux de voir le numéro du Poisson volant aux Trois Baudets le 19 octobre.


TOM POISSON: Trapéziste
envoyé par Tom_Poisson_Officiel. – Regardez d’autres vidéos de musique.

Tom Poisson, « Trapeziste », La Familia/L’Autre Distribution, 15 euros.

Concert le 19 octobre à 20h30, Les Trois Baudets, 64 Bd. de Clichy, Paris 18e, m°  Place de Clichy, 17 euros. réservation ici.

Infos pratiques

Anna Mouglalis lit des écrits intimes de Marilyn Monroe au Théâtre de la Madeleine, le 4 octobre
 » A Shaded View On Fashion Film » Festival à Beaubourg
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *