Musique
The Very Best of the Beach Boys Sounds of Summer : l’éternel été des Beach Boys !

The Very Best of the Beach Boys Sounds of Summer : l’éternel été des Beach Boys !

09 juillet 2022 | PAR Jean-Christophe Mary
« Surfin’ USA, Good Vibrations, Wouldn’t It Be Nice, I Get Around… » Des tubes et quels tubes.. Les Beatles mis à part, quel groupe des 60’s aura connu autant de succès ? Depuis plus d’un demi-siècle, les Beach Boys représentent la joie de vivre, la santé, le bonheur un peu niais de cet « American way of life »…

Et malgré cette longue carrière, rongée par les drogues, la mort et les dysfonctionnements familiaux, l’image des Beach Boys est restée absolument intact. Ces pop songs sous influence Chuck Berry et Phil Spector qui célébraient les nanas bronzées et bien roulées, le surf et les voitures puissantes auront marqué plusieurs générations.  Aujourd’hui Dennis Wilson (batterie) et Carl Wilson (guitare) décédés, Brian Wilson désormais en solo, seul Mike Love (chant) est désormais seul aux commandes pour entretenir la légende. Mais qu’importe. Les nostalgiques prendront toujours un malin plaisir à réentendre ces hits pop surf music 60’s, ces harmonies vocales mélodiques de très haute volée qui figurent sur cet excellent best of. Après avoir sorti compilations remarquables parmi lesquels « Endless Summer », « Les plus grands succès, vol. 1 » ainsi qu’une belle compilation sélectionnée par Brian Wilson intitulée « Classics », cette sélection de hits est certainement la plus exhaustive. On y retrouve les morceaux importants issus de leur apogée de 1962 à 1969, chacun d’eux ayant figuré au minimum dans le Top 40.

 

Maintenant, ne soyez pas surpris si les chansons n’apparaissent pas ici dans l’ordre chronologique. Le label Capitol a trouvé un angle de présentation plutôt original : regrouper les tubes selon plusieurs thématiques chères aux Beach Boys. L’adolescence, tout d’abord, magnifiée par les incontournables « Be True to Your School », « When I Grow Up [ To Be a Man] », « In My Room ». Le surf ensuite avec les inoxydables « Surfin’ Safari », « Surfin’ U.S.A. », « Surfer Girl ». La thématique de la fraternité transparait également à travers les single « Dance, Dance, Dance , » « Barbara Ann.  Mais les Beach Boys ne chantent pas seulement l’été et les jolies blondes californiennes. Les belles américaines de General Motors, Dodge ou Ford les auront aussi inspiré. Peu de groupe auront cité dans leur répertoire autant de marques de voiture, ces modèles que la jeunesse dorée de l’époque trafique  en Hot-Rods surpuissants, pour se livrer à des courses poursuites.

 

Au travers de chansons comme « Fun, Fun, Fun », «Little Deuce Coupe » ou «I Get Around », Brian Wilson aura crée un lien de proximité avec la jeunesse blanche américaine qui baigne alors dans cette société de consommation en plein essor où la voiture occupe une place de choix. Enfin, on trouve ici une sélection de titres plus matures et plus sensibles extrait de leur chef-d’œuvre « Pet Sounds » avec les sublimes « God Only Knows », « Sloop John B., » ou « Wouldn’t It Be Nice ».A l’occasion du 60e anniversaire du groupe, une nouvelle édition de l’album vient d’être augmentée de 50 nouvelles chansons. Les 80 titres ont tous été remastérisées et 24 ont été remixés. Cette nouvelle édition est disponible en version trois CD et six vinyles. Lors de votre prochain barbecue, votre prochaine ballade en voiture ou prochaine fiesta au bord de la piscine, mettez ce best of à plein volume sur votre lecteur CD ou sur votre platine. Sourires garantis.

 

The Very Best of The Beach Boys: Sounds of Summer (Capitol)

 

« California Girls » (Brian Wilson, Mike Love 1965)

« I Get Around » (B. Wilson, Love (1964)

« Surfin’ Safari » (B. Wilson, Love (1962)

« Surfin’ U.S.A. » (B. Wilson, Chuck Berry (1963)

« Fun, Fun, Fun » (B. Wilson, Love [1964])

« Surfer Girl » (B. Wilson [1963])

« Don’t Worry Baby » (B. Wilson, Roger Christian [1964]) –

« Little Deuce Coupe » (B. Wilson, Christian [1963]) –

« Shut Down » (B. Wilson, Christian, Love [1963]) –

« Help Me, Rhonda » (B. Wilson, Love [1965]) –

« Be True to Your School » (B. Wilson, Love [1963])

« When I Grow Up (To Be a Man) » (B. Wilson, Love [1964]) –

« In My Room » (B. Wilson, Gary Usher [1963])

« God Only Knows » (B. Wilson, Tony Asher [1966])

« Sloop John B » (Traditional; arranged by B. Wilson [1966]) –

« Wouldn’t It Be Nice » (B. Wilson, Asher, Love [1966])

« Getcha Back » (Love, Terry Melcher [1985])

« Come Go with Me » (C.E. Quick [1978])

« Rock and Roll Music » (Berry [1976])

« Dance, Dance, Dance » (B. Wilson, Carl Wilson, Love [1964])

« Barbara Ann » (Fred Fassert [1965])

« Do You Wanna Dance? » (Bobby Freeman [1965])

« Heroes and Villains » (B. Wilson, Van Dyke Parks [1967]) –

« Good Timin' » (B. Wilson, C. Wilson [1979])

 

Terres du son : une ouverture riche en émotions
[Karlovy Vary Film Festival] : Le palmarès de la 56ème édition
Jean-Christophe Mary

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture