Musique
The E Street Band perd son soliste: Clarence Clemons

The E Street Band perd son soliste: Clarence Clemons

21 juin 2011 | PAR Moriane Morellec

Surnommé « The Big Man » pour sa carrure – plus de deux mètres et une centaine de kilos – le saxophoniste de Bruce Springsteen, Clarence Clemons est décédé à l’âge de 69 ans suite aux complications d’une attaque cardiaque.

« Clarence a vécu une vie formidable », a déclaré Bruce Springsteen, très attristé par la nouvelle. « Les gens l’aimaient, il avait créé une grande famille extraordinaire et il adorait le saxophone, nos fans et donnait tout chaque soir sur scène. Son décès est une perte immense et nous sommes honorés et reconnaissants de l’avoir connu et d’avoir eu la chance d’être à ses côtés pendant près de 40 ans ». Clarence Clemens était connu pour ses solos de saxophone sur les titres de Spingsteen, et en particulier sur « Jungleland » et « Born to Run ».

Membre du E Street Band depuis 1972, groupe qui accompagne Bruce Springsteen dans les studios et sur scène, Clarence Clemons a aussi travaillé avec un large panel d’artistes comme Bob Dylan, Meat Loaf, Bonnie Tyler, Air Supply, Dire Straits, David Bowie, Peter Gabriel, Stevie Nicks, Sting, Ringo Starr, Tracy Chapman, Aretha Franklin et a récemment collaboré sur deux titres du nouvel album Born This Way de Lady Gaga et est apparu dans son clip « The Edge of Glory« .

La scène rock a rendu hommage au musicien dans un concert donné samedi soir en Californie, quelques heures après son décès. « Cet homme a porté la musique et la musique l’a porté jusqu’au bout », a déclaré Bono lors du concert. « Il était notre saxophoniste préféré », a indiqué Coldplay et « l’un des meilleurs musiciens du monde de la musique » a conclu Slash.

Visuels: (c) AFP

 

Gagnez 2×2 places pour le groupe 13&GOD au Nouveau Casino
Fashion Week à Milan : l’homme au vestiaire
Moriane Morellec

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture