Musique

Tchin-Tchin à l’indonésienne pour Mal au Pixel

Tchin-Tchin à l’indonésienne pour Mal au Pixel

13 juin 2011 | PAR Justine Hallard

HONF (House of Natural Fiber) c’est tout d’abord un collectif d’artistes indonésiens multimédia un peu déjanté mais surtout très engagé, et ce rondement mené par son créateur, Venzha Christ. Proposition d’une bactérie intelligente grâce à laquelle les Indonésiens peuvent enfin trinquer !

Parce que l’art pour lui-même ne trouverait que difficilement de sens dans un pays qui se développe, les artistes de HONF cherchent à soulever des problématiques de société et surtout à présenter des solutions à partager.

C’est ainsi que s’est posée dernièrement pour eux la question de la production d’alcool frelaté, en nette progression, liée à la surtaxation du gouvernement indonésien. Taux de mortalité et de cécité dus à ces mauvais dosages des productions locales de « wine » sont eux aussi montés en flèche. Alors ?

C’est tout simplement le prestigieux festival des Transmediale de Berlin qui vient de les couronner de leurs efforts pour répondre à ce fléau et surtout proposer une solution alternative à ces alcools frelatés. Est alors né le projet IB : SC (Intelligent Bacteria : Saccharomyces Cerevisiae) ou comment produire son vin de fruits sûrement et simplement, et tant qu’à faire, en élevant l’expérience jusqu’à une installation sonore et ludique.

Associés aux chercheurs de l’université Gajah Mada de Yogyakarta, le médialab de HONF a su créer une nouvelle souche de levure dans le cadre d’un programme de recherche arts-science. Et ça marche ! Et mieux encore, en solutions open source, c’est-à-dire accessibles à tous.

L’installation quant à elle, proposée à la Gaîté lyrique par quatre des membres de HONF – Ira, Togar, Timbil et Akbar – ne manque pas de nous faire sourire à l’écoute des petites bulles de CO2 rejetées, qui amplifiées, au milieu des bombonnes et des électrodes, nous donnent le rythme de cette fermentation aux couleurs de jus de fruits. On aime !

Et ce que l’on aime aussi c’est le festival Mal au Pixel dans lequel est proposée l’installation Intelligent Bacteria. Il n’y a pas que la bactérie qui y est d’intelligente. Toute la programmation l’est aussi: engagée, innovante et accessible (et non ce n’est pas que pour les geeks !).

Mal au Pixel, depuis 6 ans, propose un festival autour des arts numériques mais en interrogeant surtout les problématiques actuelles et intrinsèques à notre petite planète. Un savant mélange d’art, de sciences et de technologies pour se demander ce que deviennent l’Homme et son environnement. Et ce, en favorisant fortement la transmission libre et la culture du « Do it Yourself » (Faîtes le vous-même).

Cette année, les thématiques de cette édition 2011 se pencheront autour des nouveaux laboratoires, des monnaies alternatives, des outils d’auto-production et d’expériences sonores… Dix jours pour dialoguer, débattre, voir et entendre, mais surtout découvrir.

 

Programmation :

Jeudi 9 juin
Vernissage Utopies Monétaires Internationales @ Plateforme, de 18h à 22h, entrée libre
Performance Thermal @ Espace en Cours, 21h30, entrée libre

Vendredi 10 juin
Vernissage Diffractions Transmutatoires @ Espace d’En-Bas, entrée libre
WJ-SPOTS @ Gaîté Lyrique, 19h, entrée libre

Samedi 11 juin
Rencontre Pixelache @ Gaîté Lyrique, 14h, entrée libre
Séminaire Altlabs @ Gaîté Lyrique, 15h, entrée libre
Vernissage IB:SC @ Gaîté Lyrique, entrée libre, sur réservation
Soirée Transmissions @ Auditorium Gaité Lyrique, 20h, entrée Libre

Dimanche 12 juin
Artisans numériques @ Fonderie de l’Image, 14h-19h, entrée libre
Concerts DIY @ Fonderie de l’Image, 20h30, 6€

Jeudi 16 juin
Soirée Drift @ la Dynamo, 20h30, 6€

Vendredi 17 juin
MCDate @ Maison des Métallos, 19h, Entrée libre
Soirée @ la Java, Minuit, 6€

Samedi 18 juin
Concert de Michel Guillet @ Espace d’En-Bas, 19h, entrée libre
Soirée IRL @ Espace Mercoeur, 20h30, 5€

Dimanche 19 juin
U$ER friendly @ Plateforme, 18h, entrée libre
Clôture @ Bouillon Belge, 21h19, entrée libre

Infos pratiques

Séance de rattrapage: The Beaver de Jodie Foster, un grand film à ne pas manquer
Dictionnaire des films français pornographiques et érotiques
Justine Hallard

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *