Musique
Sixième Festival des cultures d’islam (annonce)

Sixième Festival des cultures d’islam (annonce)

03 août 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Le Ramadan ayant cette année lieu en août, le festival « les veillées du Ramadan » se transforme en Festival des cultures d’islam pour laisser place, en septembre, à dix jours de fête, de concerts, de débats… Alors que les commémorations du 11 septembre battront leur plein dans le monde entier, l’Institut des cultures d’islam propose, pour ce festival, de décomplexer la question : punk islam, country soufie ou stand-up poseront autrement la question d’être musulman, aujourd’hui, aux Etats-Unis.

Chaque soir, l’ICI ouvrira grand les portes (l’entrée est gratuite) sur un croisement d’influence, entre le spirituel ou la musique traditionnelle dite de l’islam et les accords américains. On pourra découvrir le mouvement Taqwacore, le mouvement punk islamique mais aussi Hassan Hakmoun, chantre du gnawa-jazz et Hasan Salaam, rappeur musulman qui se produira avant la projection du documentaire Don’t panik.

Une nuit entière sera dédiée aux séries américaines, comme La Petite Mosquée dans la prairie ou encore The 99, production inspirée de la BD du même nom sur la vie de néo-héros musulmans. Des grands classiques, comme Le Message de Moustapha Akkad, avec Anthony Quinn et Irène Papas, film fondateur du regard sur l’islam au cinéma, sera également projeté.

Pour questionner les représentations des musulmans à Hollywood, avant et après le 11 septembre, seront proposées deux soirées exceptionnelles : la Nuit Yallawood, nuit kitsh-orientaliste autour des représentations décalées du monde musulman, avec un DJ set de Selecta Pacha ; et Real Bad Arabs (Hollywood et les Arabes), de Jack Shaheen, documentaire choc autour d’une interrogation : pourquoi, le musulman dans les productions américaines est-il forcément le méchant ?

En partenariat avec le Théâtre de la Ville, la représentation de la pièce 11 septembre 2001, de Michel Vinaver, sera retransmise en direct du théâtre à la cour de l’ICI. Dans ce cadre, le Théâtre de la Ville accueillera l’exposition Here is New York, composée de clichés pris par les new-yorkais la semaine qui a suivi les attentats et montrant la persévérance de la vie quotidienne malgré le drame.

Cette saison américaine sera l’occasion d’ouvrir l’exposition Islam and the City (qui se poursuivra jusqu’en décembre) et qui accueillera des œuvres uniques de Mounir Fatmi, plasticien et vidéaste marocain ; des photographies de Youssef Nabil, et sa technique si particulière inspirée du tirage argentique colorisé du début du siècle en Egypte, d’autres de Yasmina Bouziane, dont l’œuvre s’arrête juste au 11 septembre ainsi que des portraits de musulmans pris par Andres Serrano.

L’Institut accueillera également des œuvres de Majida Khattari, qui travaille sur les interdits liés au vêtement et propose des « œuvres-vêtements ». Bénédicte de Montlaur et Keith Yazmir, photographes, exposeront quant à eux leurs tirages issus des cinq boroughs de New York à la rencontre des communautés musulmanes, regard inédit sur cette ville dont on croit tout savoir.

En ouvrant d’autres perspectives, Islam & the City, 6ème festival des cultures d’islam, trouve, avec les arts, une manière de parler autrement du 11 septembre, de parler autrement d’islam, de parler autrement des Etats-Unis. C’est unique et à découvrir du 7 au 17 septembre.

Laurent Ruquier rachète le théâtre Antoine à Paris
Le Studio 54 revit pendant quelques heures… à Cannes!
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *