Musique
Shai Maestro en concert au Duc des Lombards: La musique est la clé pour entrer dans mon âme et l’âme des auditeurs

Shai Maestro en concert au Duc des Lombards: La musique est la clé pour entrer dans mon âme et l’âme des auditeurs

26 septembre 2011 | PAR La Rédaction

Son nom de famille le prédestinait à une carrière de musicien… c’est en accompagnant Avishai Cohen sur les routes et en participant à ses albums pendant plusieurs années que l’israélien Shai Maestro (qui n’a que 24 ans !) a fait ses armes… L’heure de l’indépendance a sonné, et avec elle celle d’un brillant trio: sur scène, il est accompagné de Jorge Roeder à la contrebasse et du batteur Ziv Ravitz qui joue aux côtés de Lee Konitz ou Esperanza Spalding.  Retrouvez le maestro israélien sur la scène du Duc des Lombards mardi 27 et mercredi 28 septembre 2011.

Découvrez cet artiste hors du commun avant de le voir se produire dans sa tournée européenne.

Qu’est ce que représente la Musique pour toi?
La clé qui me permet d’entrer dans mon âme et l’âme des auditeurs sans être perdu par des mots. Actuellement, c’est une addiction et le centre de ma vie.

Qu’aimes-tu le plus dans une tournée?
J’aime être en contact avec différentes cultures et en apprendre plus sur le monde dans lequel on vit.

Et ce que tu aimes le moins ?
Les réveils à 4 heures du matin, prendre trois vols, un train et un taxi directement pour des répétitions.

Le moment le plus fort que tu as vécu sur scène?
C’était surement quand j’ai joué avec le batteur Jorge Rossy au Bataclan à Paris. Il était mon idole musicale quand j’étais très jeune. Un autre moment, quand j’ai joué dans une fête de salsa pour la première fois de ma vie a l’âge de 15 ans à Tel-Aviv.

Quelles sont tes influences principales?
La musique classique, le jazz moderne et traditionnel, le flamenco, la musique folk israélienne, la musique folk bulgare et aussi Michael Jackson.

Un artiste avec lequel tu voudrais jouer et avec qui tu n’as pas encore eu l’occasion de travailler?
Brian Blade. A mon avis, c’est l’un des musiciens les plus incroyables encore en vie aujourd’hui. Mais j’imagine aussi que je n’aurais pas refusé un duo à Stevie Wonder ou Paco de Lucia.

Quelle est ta journée-type?
Je n’ai pas de vraie routine à New-York, où j’habite. Comme la vie là- bas est assez folle et chaque jour est différent, j’essaye de trouver du temps pour faire du Yoga et du jogging au parc et aussi m’entrainer au piano, bien-sûr.

Quels sont tes projets immédiats?
Actuellement je suis en tournée avec mon trio, et nous allons enregistrer notre premier album dans deux semaines, en France. L’album sortira vers février 2012. En plus, je joue aussi avec le quartet de Ari Hoenig (un batteur extraordinaire de New-York) avec qui j’enregistrerai à l’avenir. Je vais aussi revenir à mes études de musique classique et de salsa.

Ton message pour le public?
Soyez curieux !

Et spécialement pour les femmes de l’audience?
Utilisez votre pouvoir féminin avec douceur…

Doria Ben-Bassat.

Infos pratiques

La scie de Pierre-Emmanuel Barré
Dance is a dirty job but somebody’s got to do it, Scali Delpeyrat mène la danse au Théâtre de la Ville
La Rédaction

One thought on “Shai Maestro en concert au Duc des Lombards: La musique est la clé pour entrer dans mon âme et l’âme des auditeurs”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *