Musique
Sexion d’Assaut récemment pardonné pour ses propos homophobes

Sexion d’Assaut récemment pardonné pour ses propos homophobes

24 octobre 2011 | PAR Liane Masson

Le groupe de rap français Sexion d’Assaut avait suscité un tollé général en juin 2010, après une interview donnée à un magazine hip-hop, dans laquelle l’un de ses membres avait tenu des propos ouvertement homophobes. Après des excuses et différentes actions de réparation envers les associations gays et lesbiennes, il semblerait que le groupe soit aujourd’hui pardonné.

En juin 2010, dans une interview donnée au magazine International Hip-Hop, Lefa, le leader du groupe Sexion d’Assaut, tenait des propos homophobes qui ont rapidement fait scandale. Et pour cause, voilà à l’époque ce qu’il avait expliqué au journaliste qui l’interrogeait : « on est homophobes à cent pour cent et on l’assume ». Et plus loin : « pour nous, le fait d’être homosexuel est une déviance qui n’est pas tolérable. » Le tollé suscité par ce dérapage, ainsi que par certains textes du groupe à caractère homophobe, avait entraîné une série d’annulations de concerts.

Peu de temps après la parution de cet article choc, Lefa publiait un communiqué de presse explicatif pour tenter de nuancer ses propos. Il déclarait : « Je me suis exprimé lors d’une interview, pour le lancement de l’album, sur l’homosexualité, ce qui a déclenché depuis plusieurs semaines beaucoup de réactions de la part de la maison de disques, de notre tourneur, et en interne dans le groupe… Les propos, que je reconnais avoir tenus, ne sont effectivement pas acceptables et je tiens avant tout à m’en excuser auprès des gens que j’aurais pu blesser. Je me suis rendu compte en vérifiant la signification du mot «homophobie» que j’avais sorti une connerie plus grosse que moi. C’est vrai que j’ai grandi dans l’ignorance de ce que ce terme signifie vraiment. Mais ni moi ni le groupe ne sommes homophobes. L’homosexualité est quelque chose qui est très loin de nous, qui avons grandi dans un milieu macho, et on utilise des mots qui s’y rapportent à tout bout de champ, sans forcément tous les maîtriser ».

Suite à cette affaire, le collectif a notamment rencontré des associations, distribué des tracts à son public et organisé à Paris un concert dont les bénéfices ont été reversés à des associations de luttes contre les discriminations.

Aujourd’hui, il semble que les excuses et les efforts de Sexion d’Assaut aient été pris en compte, puisque la Fédération française des centres LGTB (Lesbienne, gaie, bi et trans), qui avait dénoncé les propos homophobes du groupe, a signé avec lui un accord «enterrant la polémique». Dans cet accord signé le 12 octobre, la fédération LGTB «prend acte de la réalisation» de ces engagements et «considère la polémique» autour du groupe de rap «éteinte». Elle appelle ses membres «à ne plus lancer d’action de mobilisation» contre Sexion d’Assaut. Espérons que, de l’autre côté, le groupe de rap le plus vendu en France surveillera dorénavant ses propos.

4e jour de grève au musée d’Orsay
Ibrahim Maalouf établit un parfait Diagnostic
Liane Masson

3 thoughts on “Sexion d’Assaut récemment pardonné pour ses propos homophobes”

Commentaire(s)

  • Ernst Röhm

    Le groupe de rap homophobe au nom nazi pardonné!!! pardonné par qui ?? Deux ou trois assoces naives peut être. A mon avis l’ensemble des homos ne sont pas près d’oublier ni de pardonner l’impardonnable.

    octobre 25, 2011 at 21 h 34 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *