Musique

Sébastien Tellier plane à la galerie Perrotin

Sébastien Tellier plane à la galerie Perrotin

23 avril 2012 | PAR Sarah Barry

Nous l’avons annoncé dans l’agenda culturel de la semaine, l’incontournable galerie Perrotin reçoit Sébastien Tellier pour la présentation de son nouvel album « My God Is Blue » du 24 au 28 avril. Un happening avec dress code (bleu évidemment) aura lieu le mercredi 25 avril à 19h30.

Ce n’est pas la première fois que la galerie Perrotin s’offre un épisode musical vendeur mais intime (cf. Massive Attack en concert lors de la présentation de l’exposition Encrages de JR le 19 novembre 2011), et il n’est pas nouveau non plus qu’elle s’occupe de Sébastien Tellier : deux concerts organisés à Paris et à Miami. Pour cette nouvelle collaboration, elle s’harmonise avec le label Record Makers, sur lequel l’album sort aujourd’hui.

C’est en mars 2010 que Pierre Winter, alias Busy P, autre compositeur de musique électronique et ancien manager des Daft Punk, annonce que Sébastien Tellier fait sa rentrée dans les studios pour l’enregistrement de son 4ème album. Le musicien, acteur à ses heures, troque la politique et le sexe, thèmes revendiqués dans ses précédents albums (« seul le cul m’intéresse », dixit en 2008), contre un trip spirituel azuré ; on allège le propos, le corps et l’esprit. Maturité ou délire ? « J’ai eu cette transe, ces visions bleues, ces vérités qui surgissent quand tu prends des trucs forts. J’ai plané haut dans le bleu. Ces vérités, je les ai utilisées pour faire un disque … » Peu importe, l’homme ne troque pas la dégaine : barbe « mystérieuse », cheveux « féminins » et lunettes noires « sophistiquées » font toujours partie du spectacle.

Dans l’hôtel particulier d’Emmanuel Perrotin, espace de galerie exponentiel qui reçoit entre autres Takashi Murakami et Xavier Veilhan, l’ambiance cette semaine sera bleutée et aérienne. De quoi faire entrer les visiteurs dans une contemplation favorable à l’éjection des « pesanteurs du quotidien ». Une « boîte à cheveux », cohérence du look oblige, jouera la musique de Sébastien Tellier, avec le concours d’un piano mécanique. Et l’artiste vous invite : « entrez en vibration avec ma musique, fusionnons nos rêves, propageons ensemble cette énergie communautaire en une immense vague bleue qui irradiera le monde, et les vérités apparaîtront. » Rendez-vous notamment le mercredi 25 avril à 19h30 pour un happening « hyper aérien ».

Une collection capsule signée Micah Lidberg chez Lacoste Live!
Jazz sous les Pommiers, l’âge adulte
Sarah Barry

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *