Musique

Rock en seine, 5ème édition

31 mai 2010 | PAR Tristan Karache-Prudent

Du 27 au 29 aout prochain, le festival le plus rock d’Ile-de-France revient avec des artistes de qualité et en quantité. Le festival se déroulera comme d’habitude sur l’espace qui lui est dédié à St Cloud sur 3 scènes où s’enchaineront les concerts pendant 3 jours.

Rock en seine, c’est toute une histoire. L’aventure a commencé en 2005 sur une scène en une journée, depuis chaque année est l’occasion d’agrandir ce festival qui est devenu en peu de temps une référence en la matière. A présent 3 scènes accueillent sur 3 jours les plus grands artistes rocks venus des quatre coins de la planète. On se souvient notamment des annulations qui ont bouleversé le programme du festival. Amy Winehouse n’a pu en 2008 assurer le show. Le pire fut tout de même le démantèlement du groupe Oasis qui n’a pu faire sa représentation en 2009.

Comme pour l’année dernière, le festival a mis en place les « Avant-Scènes » qui permettent aux jeunes groupes franciliens de profiter d’un petit coup de projecteur et de gagner ainsi en notoriété. Nos jeunes talents de cette année 2010 sont I Am Un Chien, Kings Of Conspiracy, Viva & the Diva, Quadricolor et Roken is Dodelijket Success.

Pour cette édition 2010, les organisateurs ont prévu trois jours de folie rock. Pour le vendredi 27 aout, à ne surtout pas manquer les incroyables trois fous furieux de Blink-182, les stars du hip-hop west coast Cypress Hill, les pop rockissime anglais the Kooks ou encore les décoiffants Black Rebel Motorcucle Club. Un premier jour qui débute en trombe avec 15 concerts. Pour le samedi 28, se sont donnés rendez-vous sur les différentes scène pour notre plus grand plaisir, le groupe electro-hip hop Massive Attack, les explosifs Queens Of the Stone Age et le groupe à absolument aller voir Stéréophonics. Pour clore ce festival de dingue, l’excellent groupe Arcade Fire, The Ting Tings et Wave Machines seront là pour assurer une performance qui risque d’être inoubliable.

Une petite nouveauté qui fera surement plaisir aux petits, le projet Mini-Rock permet aux enfants qui le désirent de participer à des ateliers. En effet outre le fait que le festival leur soit gratuit, les petits entre 6 et 10 ans peuvent apprendre à jouer de la guitare électrique ou a chanter, voir des concerts qui leur sont dédiés ou encore découvrir les légendes du rock au sein d’un musée.

Comme à chaque fois, Rock en Seine organise une exposition photo autour de l’univers du Rock. Cette année, ce sont les images du photographe Richard Bellia tirées de son livre intitulé « Un oeil sur la musique 1982-2007 » qui auront l’honneur d’être affichées. Toujours dans la même optique, l’exhibition Rock’Art est un défi lancé à 46 illustrateurs. Le défi consistant à créer une affiche pour l’un des 46 artistes. Pour finir, la RATP, partenaire de l’évènement a rebaptisé la station « Duroc » en « Durock », elle devrait aussi afficher sur les quais quelques extraits de chansons des groupes Stéréophonics, the Kooks, Band Of Heroes et LCD Soundsystem.

Infos pratiques:

Rock en Seine – Parc de St Cloud, Paris – Métro 10 arrêt Gare d’Austerlitz

Tarifs – 99 euros les trois jours, 45 euros pour un jour

Horaires – vendredi et samedi de 15h à minuit/dimanche de 14h à 23h30

Infos pratiques

My name is Khan, un plaidoyer convaincant
« Max is back ! » vernissage people à la Galerie Géraldine Zberro
Tristan Karache-Prudent

3 thoughts on “Rock en seine, 5ème édition”

Commentaire(s)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *