Musique
Retour sur « Les Concerts de la Région »

Retour sur « Les Concerts de la Région »

06 juillet 2015 | PAR Hakim Akcha

Du 2 au 5 Juillet s’est tenu le Festival des Concerts de la Région Haute-Normandie. L’occasion, pour les normands, de se retrouver devant quelques concerts gratuits avec pour têtes d’affiches : Charlie Winston, Fauve, Robin Schulz, Shaka Ponk, Yael NaÏm et Izia. 

Cette année, ce sont nombre d’artistes de renom qui ont joué devant les normands. Notamment, Charlie Winston, ouvrant le bal, offre un concert mêlé d’ancien et de nouveaux. Un retour en arrière est fait avec la chanson qui l’a rendu célèbre ; Hobo. Mais la présence des musiques de son dernier album vient nous rappeler le chemin parcouru par l’artiste. Une présence et un timbre qui suffisent à remplir la scène. L’artiste enchante, ainsi, près de 30 000 personnes. Un concert qui restera, certainement, dans les mémoires des anciens comme des nouveaux fans, donnant comme seule envie, de retourner le voir en concert. C’est le tout jeune et célèbre Collectif Fauve qui suit. Le groupe comble ses spectateurs, au nombre de 55 000, avec des jeux de lumières fabuleux, mélange de rouge, de violet et de blanc. La foule, comme les artistes, transpirent l’énergie et ne peut s’arrêter de danser et de s’extasier devant des sons devenus célèbre dans la France entière. Un combo lumières-musiques-énergie déjà bien connu des fans du groupe mais toujours efficace. Une pure merveille. S’ajoute à la liste, les Shaka Ponk en proposant un concert, relativement court mais intense. Jeux de scènes et jeux de lumières et grand singe, tantôt noir tantôt blanc sont au rendez-vous. Des musiques nouvelles et endiablées permettent à la foule de se déchainer. On regrette, néanmoins, l’absence des musiques phares du groupe. Yael Naïm et Izia viennent clôturer le festival, sans véritablement rappeler le dynamisme des autres concerts de la semaine.

C’est en 2013, à l’occasion de l’Armada, que la ville de Rouen décide d’accueillir pour la première fois une scène, située sur la Presqu’île du Waddington, destinée aux artistes. Les planches sont alors foulées par les célèbres Pony Pony Run Run, les BB Brunes, Asaf Avidan et Nolwenn Leroy. Victime de son effroyable succès, l’évènement ne peut pas s’arrêter là. Après maintes décisions, et des avis populaires demandés, la décision est prise : la région ne peut que perpétuer l’idée. C’est ainsi que naquit le Festival des Concerts Gratuits de la Région Haute Normandie. Le festival reprend donc en 2014, l’année test. Mika est invité et une foule de plus de 70 000 personnes se rend à son concert. L’expérience est un succès. Cette fois, la décision est unanime, le festival ne peut que continuer.

Outre les artistes connus et reconnus dans la France entière, le festival accueille également de jeunes groupes. Ici, la région promeut ses jeunes talents et les propulse directement sur la scène. Cependant, seuls les groupes ayant disputé deux épreuves peuvent participer aux concerts de la région. Ainsi, le festival a pu ainsi compter sur des jeunes talents comme Rakkia, à la voix douce, chaleureuse mais aussi très forte qui nous vend « la chaleur et la moiteur » du sexe dans ses musiques, ou encore Nuit, un groupe d’électro-pop qui délivre un monde sombre, inquiétant et totalement irrésistible. Au delà de la musique, un feu d’artifice est lancé à la fin du festival. De quoi plaire aux grands comme aux petits.

Visuel : © Affiche officiel du festival. CRNH.

[Festival d’Avignon] Sujets à vif A, un « A » comme « Autrement »
Les résultats du concours de l’Andam
Hakim Akcha

One thought on “Retour sur « Les Concerts de la Région »”

Commentaire(s)

  • jesselja

    « On regrette, néanmoins, l’absence des musiques far du groupe. »

    L’auteur de l’article a des vacances de prévues en Bretagne bientôt? :P

    juillet 6, 2015 at 12 h 06 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *