Rap / Hip-Hop
Franglish se dévoile dans « Monsieur » [Interview]

Franglish se dévoile dans « Monsieur » [Interview]

08 avril 2019 | PAR Kevin Sonsa-Kini

C’est avec fierté et plaisir que Franglish nous présente son premier album de 21 titres intitulé « Monsieur » disponible depuis le 5 avril. Il sera en concert à La Cigale de Paris le 12 juin prochain. Toute La Culture l’a rencontré au Studio Lenoir du 10e arrondissement de Paris. 

Propos recueillis par Kevin Sonsa-Kini

Toute La Culture: Votre premier album « Monsieur » est enfin sorti. Qu’est ce que ça vous fait de sortir un premier opus ? 

Franglish: Ç’est une fierté ! C’est un accomplissement de deux ans de travail. Ca m’a valu beaucoup de réflexions. 

-Pourquoi ce titre « Monsieur » ? 

Ce titre évoque un état d’esprit dans le sens où moi-même je suis un jeune père de famille responsable et présent pour sa famille. J’ai appelé cet album « Monsieur » car j’ai gagné en maturité. 

-Combien de temps il a fallu pour réaliser ces 21 chansons ? 

J’ai fait cet album en deux ans. Il y avait aussi des featurings à réaliser et qu’on n’a pas pu faire par manque de temps. 

Qu’est ce que vous avez voulu mettre en avant dans cet album ? 

C’est un album très personnel. J’ai voulu parler de ma fille, de ma mère, de mon entourage, de fierté, de trahison. Ce sont tout un tas de choses que j’ai voulu mettre en avant. 

Dans cet album on y retrouve plein d’artistes comme Dadju, Vitaa, KeBlack, Alonzo, Soulking et aussi Abou Debeing. Est-ce que le fait d’avoir collaboré avec eux vous a beaucoup aidé pour la conception de l’opus ? 

C’est vrai qu’il y a certains featurings qui m’ont aidé comme C’est plus l’heure avec Dadju et VegedreamOui ça va avec Vitaa. Mais après j’ai su rebondir en envoyant des bons solos comme Bébé na Bébé qui arrive à 10 millions de vues sur YouTube. 

Vous avez l’air très copain avec Dadju car vous avez fait ensemble des tubes comme Bonne et aussi Django ? Est-ce qu’il vous a beaucoup soutenu dans la préparation de l’album ? 

C’est vrai que Dadju c’est comme un frère. On s’aide souvent que ce soit pour son album « Gentleman 2.0 » comme pour le mien. On travaille toujours ensemble. C’est aussi l’artiste avec lequel j’ai fait le plus de featurings. On a fait cinq sons ensemble notamment Comme tu es, Bonne, C’est plus l’heure, Django et Comme ça. 

-Il y a une chanson de l’album que je trouve très belle c’est la chanson Oui ça va en duo avec Vitaa que vous aviez évoqué précédemment. Comment vous l’avez convaincue de faire ce duo avec vous ? 

Avec Vitaa on est souvent amené à se retrouver car nous avons le même manager. Elle connaissait un peu ce que je faisais et ça lui a plu. C’est à partir de là que je lui ai proposé ce titre et elle a été partante. 

Il y a un autre clip très remarqué sur YouTube, c’est votre duo avec Alonzo dans Vargas. Le clip nous ramène quarante ans et vous citez Tony Montana à plusieurs reprises. Qui est-ce qui a eu l’idée de la petite scène au début du clip ? 

C’est un clip que j’ai travaillé avec le manager Joss Stinson et le réalisateur Nicolas Noel. On était trois à réfléchir dessus. On s’était dit pourquoi pas faire un clip à l’ancienne avec des coiffures afros…Et on est parti sur ça. Au final, le clip est très bien réussi. 

-Et quelques mots aussi sur le clip de Bombarder qui jusqu’ à présent marche bien également. Quels sont les retours que vous avez reçu sur ce clip ? 

J’ai eu des très bons retours ! Les gens ont apprécié le fait de voir des célébrités en mode stories Instagram. Ca a suscité beaucoup d’engouements et les gens se sont impatientés d’écouter l’album ? 

-Avez-vous un message à faire passer aux gens qui vous suivent et vous encouragent dans votre jeune carrière ? 

Je les remercie d’être là, de me donner de la force. C’est motivant ! J’espère qu’il seront là dans un an, deux ans, trois ans, le temps que je sois encore dans la musique. 

-Que leur réservez-vous pour votre concert à La Cigale de Paris le 12 juin ? 

Ce sera un très beau spectacle avec de belles performances, des guests et un beau live ! 

Franglish, Monsieur (sortie le 5 avril 2019) 21 titres: 1. Intro, 2. Donna Imma, 3. Comme tu es, 4. Plus rien feat KeBlack, 5. Bombarder, 6. Ca sert à rien, 7. Déçu feat Soolking, 8. Maria, 9. Comme ça feat Dadju, 10. Ensemble, 11. Mama, 12. Vida loca, 13. Petit diamant feat Baby Glish, 14. Ok, 15. Warriors feat Abou Debeing, 16. Vargas feat Alonso, 17. Oui ça va feat Vitaa, 18. Pourquoi, 19. Fierté, 20. Fais-moi confiance, 21. Bonheur Malheur. 

L’Autre continent, de Romain Cogitore : les difficultés hybrides et internationales de la jeune génération
Le Livre à Metz : Denier jour de Désirs pour cette édition – Dimanche 7 avril
Kevin Sonsa-Kini

One thought on “Franglish se dévoile dans « Monsieur » [Interview]”

Commentaire(s)

  • Aboubacar telly barry

    Suis vraiment ravi de ton album mon gas

    avril 11, 2019 at 2 h 07 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *