Musique

Post rock : Mono (et Guns of Brixton) le 5 juin à la Machine du Moulin Rouge

07 mai 2011 | PAR Mikaël Faujour

Auteur d’un album de toute beauté au printemps 2009, Hymns to the Immortal Wind, le groupe japonais Mono sera de nouveau de passage à Paris, un peu moins d’un an après un bon concert à la Maro. Cette fois, ce sera à la Machine du Moulin Rouge et nos splendides Nippons seront précédés des Guns of Brixton, excellente formation post rock venue de Caen.

Après ce qui est probablement son plus bel album et sûrement le plus abouti (Hymns to the Immortal Wind, 2009), Mono sortait courant 2010 un live d’excellente tenue, Holy Ground: NYC Live With The Wordless Music Orchestra. Depuis lors, rien de neuf – ce passage à Paris annoncerait-il un sixième album studio ?

À la réécoute de ses divers albums, le groupe japonais Mono apparaît avec évidence comme l’un des plus passionnants groupes de rock instrumental des années 2000, animé d’un sens du drame, d’une force émotionnelle qui en font un des meilleurs représentants du post rock, héritier de Mogwai sans en être un servile copiste. Avec une sensibilité mélodique que l’on reconnaît nettement comme nippone, le rock étiré de Mono exprime la mélancolie avec des nuances d’une rare finesse, tantôt orageuse, profonde, élémentale, tantôt trouée d’espérance lumineuse mais fragile.

Le groupe sera précédé par Guns of Brixton, dont le nom (référence à une chanson des Clash) est trompeur. En effet, les Caennais évoluent dans un registre post rock teinté de dub (voir leur MySpace).

Infos pratiques

Expérimental : Stephen O’Malley à Mains d’Oeuvre le 18 mai
Metal : Katatonia à l’Alhambra le 8 mai
Mikaël Faujour

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture