Pop / Rock

The Marias et les aléas de la vie

The Marias et les aléas de la vie

27 mai 2019 | PAR Pierre Poughon

The Marias aurait pu faire quelque chose d’incroyable lundi, mais il s’avère que la volonté ne fait pas tout.

Pour cette première en France et même en Europe, on retrouvait le quintet américain The Marias à l’Espace B ce lundi soir. Les attentes étaient là mais ont à peine été satisfaites. En effet, du fait d’une première partie plutôt foirée du fait du chanteur pas vraiment juste, malgré une instrumentale de qualité qui prenait vraiment bonne forme, et d’une partie du public qui préférait parler fort sans aucun respect pour le groupe ou les vrais fans, ce concert fini en demi teinte.
L’album en lui-même est vraiment quali. Dans le style rock/pop indé qui fait fureur en ce moment dans les endroits les plus hype de la capitale, The Marias se démarque en rajoutant quelques petites doses de jazz et de psychédélisme pas si évident à placer, mais réussi à la perfection. Ce côté un peu R&B, groovy rendait le tout attrayant pour un LP finalement bien mis en place.

Mais malheureusement, malgré tous les efforts de la part du groupe, le concert n’a pas vraiment décollé. Le quintet était, qui plus est, backé sur certains morceaux par un trompettiste qui, à lui-seul, réveillait tout l’Espace B. Tout le groove, la joie, la conf, tout venait de lui. Mais malheureusement, le groupe, pétris de trac, de fatigue du fait de la chaleur, ou juste blasé du public qui était (en partie hein, mais bon, on entendait qu’eux) absolument exécrable, on ne sait pas vraiment la raison, mais le résultat est là.
Le groupe est prometteur, merite qu’on les voit, mais dans une meilleure atmosphère. Même cette cover de Britney n’y changera rien. Elle était pourtant géniale.

Crédits photo : The Marias

« Un pied au paradis » de Ron Rash : La tragédie du roman policier
Art shopping en mai : retour sur un salon à taille humaine à Paris
Pierre Poughon

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *