Pop / Rock
[Live report] Mika à l’Amphithéâtre de Lyon

[Live report] Mika à l’Amphithéâtre de Lyon

02 octobre 2015 | PAR La Rédaction

Le dernier album de Mika, No Place in Heaven, sorti il y a quelques mois a reçu un accueil positif quoique mitigé : on retrouve Mika derrière son piano pour des mélodies enjouées et travaillées, un peu faciles pour certains. Quelques dates après le début de sa tournée, l’artiste se produisait hier soir à l’Amphithéâtre de Lyon.

Avant l’arrivée de l’artiste, et après la première partie assurée par les Londoniens de Citizens!, la composition de la scène nous donne déjà des indices sur le déroulement de cette soirée : la caravane installée sur scène prouve que Mika vient partager en toute simplicité un moment de vie avec son public, et la belle inscription « Heaven » qui surplombe l’ensemble gage de l’ambiance paradisiaque qui régnera sur Lyon ce soir.

Mika s’amuse sur scène, et sa performance vocale suit toutes ses envies. Son public a également intérêt à le suivre : l’artiste joue avec ses spectateurs et les fait participer dans une chorégraphie lumineuse sur « Underwater », puis s’imagine soufflant sur des vagues ou s’immergeant dans une nuée de cœurs formés par les mains des fans les plus fidèles.

Mika déborde d’énergie et ne parvient pas à refréner son besoin de bouger, sauter et danser. Son sourire et son exubérance sont communicatifs, il partage de nombreuses anecdotes personnelles qui renforcent ce lien, cette légèreté et cette impression de naturel dans l’échange. Les quelques chansons en français, langue dans laquelle Mika est très à l’aise, participent à ce que le public de ce soir se sente privilégié.

Mika mélange les genres, alternant moments de pure joie et moments d’émotions, dans un spectacle regroupant de nombreux titres inoubliables de sa carrière. La performance live est à la hauteur des compétences musicales de l’artiste, dans un show d’une légèreté et d’une grande justesse que l’on n’oubliera pas de si tôt.

Mickaël Marino

Visuels : (c) M.M.

Danser à la Lughnasa : une danse pas si entrainante
[Chronique] « Holding Hands With Jamie » de Girl Band : réveiller les morts, danser avec eux
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *