Pop / Rock
[Live-Report ] Gareth Dickson apporte ses fantômes écossais au Silencio

[Live-Report ] Gareth Dickson apporte ses fantômes écossais au Silencio

10 avril 2015 | PAR Yaël Hirsch

Ce jeudi 9 avril, l’attention était à son comble au Silencio pour écouter le fascinant Gareth Dickson, seul en scène avec son instrument et ses fantômes. Guitariste attitré de la diva psyché-folk Vashti Bunyan, Dickson a su pauser sans l’imposer un climat quasi-spirituel dans le bel écrin dessiné par David Lynch. Planant et troublant.

[rating=3]

Assis, presque immobile, souriant de sa seule voix au fort accent écossais et maîtrisant sa guitares dans des volutes d’harmonies condensées, Gareth Dickson avait l’air serein et heureux, ce jeudi 9 avril, devant le public du silencio. Yeux fermés pendant les morceaux, très concentré, il en a enchaîné une grosse demi-douzaine dans le silence la plus attentif de la salle. Chant murmuré qui semble porté tous les fantômes d’une lignées, cordes ultra-sensibles, le musicien évoque les femmes, la mécanique, les sentiments et l’impossibilité de la mort dans un grattement fort et nostalgique, qui ne laisse personne sensible. On se laisse porter et bercer par sa houle très personnellen=, par ses expérimentations calmes et profondes. Puis la guitare s’emballe, il reprend un peu de Joy Division, le planant « Atmosphere », avant que les néons ne s’allument à leur tour pour saluer deux derniers tours de mélopée psyché. Le final est magistral à la guitare, avec un travail syncopé sur les accords de conclusion. On en sort séduit, hanté et en même temps très apaisé comme tanné de sel et de soleil, après un long voyage en mer.

Photo : (c) Ryo-Mitamura

« Splendid’s » au Théâtre du Nord : un bal macabre de gangsters chorégraphié par Nauzyciel
[Vernissage] Stéphane Dessaint mets les voiles au Private Shop Mad Lords
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture