Pop / Rock
[Live report] Breton présente son deuxième album au Silencio

[Live report] Breton présente son deuxième album au Silencio

15 janvier 2014 | PAR Bastien Stisi

Après le public du Zénith il y a quelques semaines lors du festival des Inrocks, c’était hier soir au tour du public (plus restreint) du Silencio de se voir offrir les premières esquisses du prochain album de Breton War Room Stories, qui sortira le 3 février.

Breton EnvyDe la thématique guerrière évoquée dans le titre même de l’album, s’il en était peut-être question concernant l’obtention des accréditations (Breton au Silencio, ça monopolise forcément du monde…), il n’en demeure paradoxalement pas grand-chose à l’écoute des quelques extraits proposés jusqu’alors par les papes de l’électro britanniques 2.0. Bien moins sombre et subversif à première vue que son prédécesseur Other’s People Problems (on exceptera le très lugubre et bétonné premier single « Got Well Soon »), War Room Stories semble en effet laisser davantage d’espace à une pop plus mélodique, parfois même guillerette (« Envy »), qui rapprochera sans doute plus encore que par le passé les Londoniens de leurs cousins d’Oxford des Foals (ou en tout cas de leurs compositions les plus exotiques), avec qui ils partageaient la scène du Zénith en novembre dernier.

Pop mais pas populiste, ce second opus défendu en avant-première par un collectif londonien résumé ici à sa stricte délégation musicale, n’en oublie pas pour autant les collages dadaïstes et synthétiques qui avaient fait le charme et le succès de « Pacemaker », de « Interfence », de « December » et des compostions lo-fi et décharnées de leurs anciennes compostions. Dans une ambiance aussi tamisée que le premier album du groupe, les voix (celle de Roman Rappak surtout) chevauchent des rythmiques d’électro pop parfois braves et très appuyées, accouchent de phases longuement psyché, et invitent même les cordes de violons samplées au sein d’un show superbement électrique qui n’oubliera pas de citer non plus quelques morceaux d’Others People Problems.

Des problèmes, et malgré les quelques changements climatiques connus par les synthés et les guitares du groupe, il y a bien peu de chance que Breton et sa pop dandy punk idéaliste en rencontre avec ce War Room Stories, dont on a hâte de découvrir toutes les nuances le 3 février prochain.

Breton sera en concert à La Cigale le 6 mars 2014. Vos places sont à réserver par ici.

Visuel : © pochette de War Room Stories de Breton

La recette de Claude : salade de carottes râpées aux raisins secs
Hip Opsession : le festival nantais fête ses dix ans !
Bastien Stisi
Journaliste musique. Contact : [email protected] / www.twitter.com/BastienStisi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *