Pop / Rock
Les Transmusicales de Rennes : le programme

Les Transmusicales de Rennes : le programme

19 septembre 2013 | PAR La Rédaction

 

Du 5 au 17 décembre a lieu la nouvelle édition des Transmusicales de Rennes, indubitablement l’incontournable festival trentenaire national. 2013, 35ème édition effectivement, la verve défricheuse, semble t il, à en découvrir jour après jour la programmation qui s’étoffe, demeure.

Le couple Jean Louis Brossard (programmation) / Beatrice Massé (production) garant dans la durée de l’éclectisme, des découvertes tous azimuts transcendant les genres ; lui passionné boulimique au flair génial, elle surdouée de la mise en exergue et du message associatif, depuis plus de deux décennies nous délivrent chaque année, aux prémices de l’automne, un festival breton des musiques actuelles à l’aura internationale.

L’événement précurseur à répétition de l’émergence, de l’épanouissement ou d’ouverture à l’hexagone d’artistes incontournables (Etienne Daho, Noir Desir, Nirvana, Lenny Kravitz pour ne citer qu’eux) attise cette fin septembre notre excitation. Quand à la programmation concoctée pour ce nouveau cru, déjà plus d’une trentaine d’artistes de tous horizons.

Du hip hop pow wow des indiens canadiens de Tribe Called Red , en passant par le blues rock des français de Fast Supper ou de The Red Goes Black, le rock juvénile surdoué des The Skins. L’electro french touch de Bono Bun, New Yorkaise de Louisahh (que l’on attend en DJ Set), The Crystal Ark (nouveau projet de Gavin Russom, membre de LCD sound system), Mozes and the First Born (pop rock retro efficace made in holland), London Grammar (electro pop repérée particulièrement la voix de la jeune Hannah Reid), Daughn Gibson (comment la country s’ouvre à son temps, intéressant) ou bien encore l’auteur poète Benjamin Clementine (touchant, envoutant)… Et tant d’autres.

L’éclectisme, le goût, la surprise, la découverte peu importe d’où viennent les artistes, de la maison mère Rennes, d’un peu plus haut dans le nord ou d’outre Atlantique le savoir faire du duo irréprochable Brossard/Macé depuis les années 90, n’est pas à démontrer. Il est même par la passion qui les porte sans failles.

Cette nouvelle édition enthousiasme, elle ne décevra pas à priori (car c’est toujours le cas). Confiants quant à la programmation qui se dévoile jour après jour, excités par avance par cette excursion prévue de passionnés et irréductibles ouverts des ouïes, nous mélomanes invétérés sommes fiers en amont, de cette 35ème édition des Transmusicales de Rennes, festival phare français des musiques actuelles.

Alexandre Alvart

visuel : affiche des 35èmes  Transmusicales

Infos pratiques

18e Festival International des Jeunes Réalisateurs, programme
Une perle de technologie pour les cosmétiques : Capsum
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *