Pop / Rock
Inner City Basement, le Sombre Post-Punk

Inner City Basement, le Sombre Post-Punk

02 octobre 2021 | PAR Pierre Pouj

Pour son premier EP, Inner City Basement, délivre une œuvre profonde et noire. Un avant-goût nous est donné au travers du single éponyme, Colour & Sound.

 

Voilà une semaine qu’est sorti le premier single, Colour & Sound, tiré du premier EP éponyme d’Inner City Basement. A l’orée entre le post-punk et la dream pop, les parisiens sortent pas mal des sentiers battus. Portées par une batterie électronique, les mille et une guitares accrochent l’oreille. Poursuivies par une basse massive, le son démarre en trombe, pour une virée sombre et froide. Mis en image par un clip sans couleur et tout aussi flippant lui aussi, ce single transpire l’urgence, l’inconfort. Enregistré durant le second confinement, dont ils expliquent l’ambiance lunaire dans leur interview pour Rock & Folk,  l’EP éponyme sort le 22 octobre. A écouter dès sa release, surtout l’avant-dernier track, We don’t Belong Here, une tuerie.

Crédit Photo : Inner City Basement

Page Facebook du groupe ici

La guerre froide en littérature par Manuel Vargas Llosa
« Datadream » : rêverie numérique de Steven Michel
Pierre Pouj

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture