Pop / Rock

Décès de Malcolm Young : une légende de plus au panthéon du rock

Décès de Malcolm Young : une légende de plus au panthéon du rock

18 novembre 2017 | PAR Simon Théodore

Un coup de tonnerre s’est abattu sur la planète hard rock. Malcolm Young, guitariste et cofondateur du groupe AC/DC, est décédé à l’âge de 64 ans. La triste nouvelle a été annoncée par les membres du groupe sur les réseaux sociaux ce samedi.

Né le 6 janvier 1953, ce musicien australien fonda à l’âge de 20ans, avec son petit frère, l’un des plus grands (si ce n’est le plus grand) groupe de hard rock de l’histoire : AC/DC. Si de la mythologie AC/DC, les « hardos » retiennent surtout le petit écolier guitar hero Angus, Malcolm Young a aussi participé à la composition d’albums fondateurs du rock comme Highway to Hell (1979) ou encore du deuxième album le plus vendu depuis tous les temps Back in Black (1980). Absent de la formation suite à des problèmes de santé depuis Rock or Bust (2014), il avait été remplacé par son neveu Steve Young, notamment pour l’énorme tournée Rock or Bust World Tour.

Vingt-sept ans après Bon Scott (chanteur du groupe décédé en 1980), quelques semaines après George Young (frère aîné et autre musicien de cette fratrie), Malcolm Young a pris une ultime fois, ce 18 novembre 2017, l’autoroute vers l’enfer. Vieille d’un demi-siècle, la musique Hard Rock prend de l’âge, se bonifie avec le temps mais, malheureusement, après Dio ou encore Lemmy, voit s’en aller une autre de ses légendes…

Visuel : wikipedia

La hype ludique du moment : les Escape Games à domicile
« Chaussures(s) à son pied » remixe les contes avec malice, et c’est un délice!
Simon Théodore

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *