Musique
Playlist de la semaine (45)

Playlist de la semaine (45)

14 décembre 2013 | PAR Bastien Stisi

BombayBicycleClubSoLongSeeYouTomorrow600Gb041213Le retour de faiseurs de pop égarés entre Londres et Bombay, Mat Bastard au pays horrifique d’Arthur de Pins, et le hip hop brutal et sentimental d’un protégé (bodybuildé) de Booba…la playlist de la semaine, rendez-vous hebdo confectionné par Toute La Culture, rien que pour vos oreilles et pour vos tympans exigeants :

1. Bombay Bicycle Club, « Carry Me »

Les Bombay Bicycle Club, l’un des groupes d’électro pop (savante) les plus excitants de la capitale londonienne, sont de retour avec « Carry Me », un morceau plein de bravoure pop, de tambourinements percussionnistes, d’essayages électro orchestraux (on pense un peu à These New Puritans), et d’un clip chorégraphique et graphique. Sur la route d’un Bombay magnifié : l’entertainment des gambettes et des neurones.

2. Skip The Use, « Nameless World »

Une momie auto-stoppeuse, des flicards à la dentition vampirique, un directeur de label semblable à un Lucifer corné, et Mat Bastard de Skip The Use confronté à l’univers horrifique de Zombillenium, la BD d’Arthur de Pins, qui signe le dernier clip du groupe lillois.  « Nameless World » introduit un nouvel album prévu pour 2014, et ne bouleverse en rien le cocktail électro rock qui avait fait le rocambolesque succès de Can Be Late.

3. Kaaris, « Or Noir »

La sensation hip hop de Sevran Kaaris dévoile le clip de son « Or Noir », empreint d’une sensibilité qui dénote considérablement avec le reste d’un album davantage tourné vers des thématiques gangsta rap (le biz, les bitchs, les adversaires auxquels il convient de perforer le thorax…) que vers des lyrics thérapeutiques. Quand il rentre son flingue dans son placard et son membre masculin dans son calbar, le son de cet émule de Booba prend une ampleur telle qu’il s’avère bien difficile de lui trouver actuellement un concurrent sur la scène hip hop française…

4. Owlle, « Don’t Lose It »

Nouvel hymne national d’une patrie électro pop tourné vers la sensualité vocale et les plages synthétiques, France, le premier album de la très envoutante Owlle, sortira le 20 janvier 2014, et livre avec « Dont’ Lose It » un extrait et un clip qui donnent envie de brandir bien haut dans le ciel les mimines et les éléments sensoriels de l’âme.

Le clip est à retrouver en exclusivité sur le site de Jukebox.

5. Vatican Shadow, « Enter Paradise »

Que la grande Église catholique demeure éminemment sur ses gardes : le projet de Dominick Fernow (aka Prurient, membre de Cold Cave) fusionne une idée assombrie du catholicisme qui rappelle les problématiques accusatrices de Dan Brown, une techno industrielle et alambiquée, et des nappes de guitares post-rock et dark. Ombre sur le Vatican, et lumière sur les résultantes ombrageuses et technoïdes de Vatican Shadow.

6. DJ Premier, « Latch (Disclosure cover) »

Et hop, un nouveau remix pour Settle, le premier album des frères poupons de Disclosure ! Cette fois-ci, c’est au tour du producteur hip hop DJ Premier de s’attaquer aux contours de « Latch » (en collaboration avec Sam Smith), merveille de house sexuée rendue carrément pornographique par le groove langoureux ajouté par celui qui a notamment produit Ice-T, Notorious B.I.G. ou encore Nas…

https://soundcloud.com/pmrrecords/disclosure-latch-dj-premier

7. Salut C’est Cool, « Ces Sentiments »

Encore plus kitsch que les Sexy Sushi, avec qui ils partagent une addiction pour les esthétismes paillards et les synthés rétro, les parisiens de Salut C’est Cool mélangent synthpop, machina et basses transcendantes, et y ajoutent des paroles aussi surréalistes que pénétrées d’une débilité profonde. Une certaine idée du punk, et du très grand n’importe quoi. Salut, c’est le bonheur.

La plupart des morceaux de la playlist sont à retrouver sur la page Deezer de Toute La Culture.

Visuel : (c) pochette de So Long See You Tomorrow de Bombay Bicycle Club

Le vent se lève il faut tenter de vivre : une vie de passions sur les ailes de Miyazaki
Le 15 décembre …Invitation pour fouler le tapis rouge Av. Montaigne et Rue François 1er.
Bastien Stisi
Journaliste musique. Contact : [email protected] / www.twitter.com/BastienStisi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *