Musique
Playlist de la semaine (11)

Playlist de la semaine (11)

13 avril 2013 | PAR Bastien Stisi

exai

L’avènement du premier album du génial Willy Moon, le sombre retour de The National, et la partition très rock du nouveau Rokia Traoré … la playlist de la semaine, rendez-vous hebdo confectionné par Toute la Culture, rien que pour vos oreilles et pour vos tympans exigeants : 

1. Willy Moon, Yeah Yeah

Après le choc cérébral et temporel provoqué par l’étincelle des tubes « Yeah Yeah » et «  I Wanna Be Your Man », le vagabond australien Willy Moon, ovni branché et paradoxal aussi bien humecté dans le rock and roll des années 60 que dans un hip-hop largement inspiré par Kanye West, livrait ce lundi son premier album studio Here’s Willy Moon. Indiscutablement, l’un des albums les plus marquants de ce début d’année 2013.

2. Jean-Louis Murat, « Over and Over »

Deux ans après Grand Lièvre, l’auvergnat Jean-Louis Murat marque son grand retour sur le devant de la scène avec la sortie de l’album Tobogan, porté par un premier single clipé « Over and Over », détaché de toute pudeur lyrique et corporelle…Lorsque Murat met son âme à nu, ce sont les rondeurs de son cul que l’on entrevoit.

3. Rokia Traoré, « Beautiful Africa »

Énergique et convaincu, poétique et plein d’une sagesse éternelle, largement plus rock qu’à l’accoutumée, Rokia Traoré livre, avec Beautiful Africa et avec son single homonyme,  une ode inquiète mais optimiste à son Afrique natale, au sein d’un album confectionné juste avant que ne débute le conflit malien…

4. Tyler the Creator; Pharrell Williams « IFHY »

Issu du brillant collectif Odd Future (Frank Ocean, Mike G…) et auteur de deux premiers albums encensés, le jeune Tyler the Creator (vingt-deux ans) revient poser son flow assuré et maturé sur un troisième album, Wolf, et sur un premier tumultueux single « IFHY », aux côtés de Pharrell Williams et d’un univers anxiogène à souhait.

5. Autechre, « Jatevee C »

Aux confins de l’ésotérisme electronica, du dupstep bipolaire et de l’aliénation technoïde sensorielle, les deux britanniques d’Autechre reviennent imposer leur dictat expert et déstructuré sur la scène électro mondiale avec Exai, une kyrielle de beats fracassés, de rythmes désossés, de constructions sonores illisibles et incompatibles. Vingt-cinq années d’existence, une discographie longue de onze albums, et une esthétique toujours porteuse de la même radicalité érudite.

6. The National, « Demons »

L’arrivée inexorable de la vieillesse, la peur de la mort et de ses préliminaires sépulcraux…voilà les thématiques essentielles et d’une noirceur absolue qu’aborderont les National et leur chanteur Matt Berninger au sein de leur sixième album Demons Trouble Will Find Me, à paraître le 20 mai prochain.

7. Morrissey, « Margaret on the guillotine »

Enfin, on se rappellera, à l’heure où la Dame de Fer Thatcher vient d’expirer ses derniers souffles de vie, et où l’ultra libéralisme sombre dans une profonde mélancolie, de la prose tyrannicide de « Margaret on the guillotine » et de Morrissey, l’ancien leader charismatique leader des Smiths, qui a rappelé cette semaine dans la presse britannique que « Thatcher n’avait pas une once d’humanité »…

La plupart des morceaux de la playlist sont à retrouver sur la page Deezer de Toute la Culture.

Visuel (c) : pochette d’Exai d’Autechre

Echappée en Afrique du Sud : Zulu de Jérôme Salle avec Orlando Bloom fera la clôture du Fetsival de Cannes
Critique: Mariage à l’anglaise, une comédie romantique qui échoue à concilier cynisme et rose bonbon
Bastien Stisi
Journaliste musique. Contact : [email protected] / www.twitter.com/BastienStisi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *