Musique
Ottone in Villa sous les doigts du Giardino Armonico et la baguette de Giovanni Antonini.

Ottone in Villa sous les doigts du Giardino Armonico et la baguette de Giovanni Antonini.

21 janvier 2011 | PAR Bérénice Clerc

Après une tournée au mois de mai aux quatre coins de l’Europe, Le Giardino Armonico vient d’enregistrer pour Naïve l’Opéra Ottone in a Villa dans le cadre de l’édition Vivaldi.
Vivaldi a 35 ans lorsqu’il compose cet Opéra. Excellent violoniste il a une réputation solide de compositeur de musique instrumentale quand il signe ce premier opus d’importance dans sa carrière.

 

Ecrit avec grand soin, il tisse avec équilibre les récitatifs et les airs tout en variant les inspirations.
Une satire néo-pastorale à la cour romaine, avec ses habituelles intrigues, son recours au travestisme et aux sous-entendus est habilement conduite. Nous pourrions nous croire dans un film ou une série télévisée contemporaine.
Sonia Prina, interprète le rôle titre de l’Empereur Ottone, désespérément amoureux de la volage Cleonilla. Roberta Invernizzi campe le théâtral Ostillo, un serviteur qui est en réalité une femme déguisée et Topi Lehtipuu assume la rude tâche de confident d’Ottone.
Un chassé croisé amoureux, des personnages troublés, des couples qui se composent, se recomposent dans un vertige sensuel et cynique.
Vivaldi palpite et fait palpiter, des cordes souples et évocatrices, des flûtes enchanteresses, des voix limpides et magiques nous guident dans cette errance des cœurs.
Giovanni Antonini, de sa baguette amoureuse et légère donne des couleurs à l’amour, fait vibrer le son des sentiments en un continuo où le Giardino armonico n’est jamais surdimensionné par rapport aux voix.
La folie amoureuse toujours aux limites de la jalousie paranoïaque mène cette furia lyrique, habilement défendue par l’orchestre et les voix.
Giovanni Antonini et le Giardino Armonico nous livrent une lecture précise aux couleurs solides.

Gagnez 10 singles « Tommy Gun » dédicacés par Royal Republic
Le roi Pouf, une opérette burlesque au Théâtre Clavel
Bérénice Clerc
Comédienne, cantatrice et auteure des « Recettes Beauté » (YB ÉDITIONS), spécialisée en art contemporain, chanson française et musique classique.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture