Musique

Opeth in Live Concert at the Royal Albert Hall

15 octobre 2010 | PAR Mikaël Faujour

La bande à Mikael Åkerfeldt réalisait au printemps une mini-tournée mondiale de 6 dates, pour fêter ses 20 ans d’existence. L’enregistrement de la performance d’Opeth au prestigieux Royal Albert Hall de Londres a fourni la matière de ce copieux coffret de deux DVD et trois CD. Un régal pour les amateurs de metal – et au-delà.

Formé en 1990, Opeth s’est imposé progressivement, depuis son 1er album sorti en 1995 (Orchid), comme une des formations les plus respectées et influentes du metal mondial.

Depuis 15 ans, le groupe – dont le chanteur, compositeur, guitariste et parolier Mikael Åkerfeldt est l’âme – n’a eu de cesse d’élaborer et renouveler, à la confluence du metal extrême et du rock progressif, une musique puissante, complexe, élémentaire et dantesque. S’il est rare quand il est question de metal, surtout extrême, l’épithète « beau » vient naturellement à l’esprit quand on parle d’Opeth. C’est que, de folk clair-obscur en cataclysmes soniques où les guitares tonnent et grincent et où la voix feule, de riffs à la mélancolie capiteuse en éclaircies jazzy, le groupe ne s’est assigné pour toute limite que celle de sa créativité, avec une noble indifférence aux cloisonnements stylistiques. Ainsi le groupe suédois a-t-il imposé sa voie, impérieuse, unique.

Si bien que, d’album en album, Opeth a su, malgré un son parfois très brutal devant beaucoup au death metal de Morbid Angel par exemple, atteindre une popularité très rare dans le metal extrême, élargissant son public à des auditeurs guère habitués au genre (notamment à la faveur du splendide album prog-rock Damnation, en 2003, dépourvu de toute trace de metal). Jusqu’à se placer, par exemple, 23ème au classement américain.

Cette popularité aussi étonnante que méritée a permis au groupe de s’offrir au printemps une mini-tournée mondiale de 6 dates – qui est d’ailleurs passée par le Bataclan –, avec à la clé deux salles prestigieuses : le plus vieux cinéma d’Allemagne à Essen et… le Royal Albert Hall de Londres, où a été enregistré le groupe.

Au programme : le chef d’œuvre Blackwater Park (2001) joué intégralement, ainsi qu’une sélection de morceaux (un par album) issus du reste de la discographie du groupe – soient quelque 3 heures de concert. Le choix du lieu d’enregistrement n’est pas anodin, puisque c’est la salle où deux influences majeures d’Opeth ont enregistré : Deep Purple avec son album symphonique (Concerto For Group and Orchestra, dont la pochette est ici copiée en hommage), ainsi que Camel (une autre photo du coffret fait référence à celle du groupe de Canterbury devant la salle).

Tout cela étant posé, ce copieux coffret de 2 DVD et 3 CD est un incontournable pour les fans d’Opeth et plus généralement pour les amoureux de metal sophistiqué, puissant et épique. Pour la perfection de la performance, la précision méticuleuse des instrumentistes – 3 heures d’une musique parfois très technique – et la bonne humeur du groupe (y compris dans un moment de solitude où le son du 2e guitariste a été coupé au milieu d’un morceau), ce live égale voire dépasse les déjà remarquables Lamentations (2003) et The Roundhouse Tapes (2007).

Ce que les compositions perdent d’atmosphère, elles le gagnent en présence, en impact physique, a fortiori dans les passages où la voix feulante de Mikael Åkerfeldt déferle comme une bourrasque. L’impeccable qualité du mixage est à louer, tant le son est impeccable, que la voix se fasse caressante et mélancolique ou bien la batterie délicate, ou bien que tout s’emballe dans un tourbillon de violence.

Chaque nouvel album d’Opeth est l’occasion d’un émerveillement renouvelé – et si celui-ci, étant un live, n’apporte rien de neuf, il rappelle combien ce groupe est prodigieux, enchanteur, poétique, brillant… peut-être génial.

L’atelier de Henry Moore s’expose au Musée Rodin
Nema problema, le jazz pour exorciser l’enfer de la guerre
Mikaël Faujour

2 thoughts on “Opeth in Live Concert at the Royal Albert Hall”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *