Musique

One Night of Queen : un hommage à Freddie Mercury et à Queen aussi vrai que nature, le 22 novembre au palais des Congrès

14 juin 2011 | PAR Mikaël Faujour

Alors que la « reformation » arrangée de Queen avec l’ex-leader de Free, Paul Rodgers, au chant et sans Roger Taylor à la basse n’a pas fait l’unanimité chez les fans, One Night of Queen offre un spectacle autrement plus excitant, en façon de décalque du Queen grandiloquent de la dernière tournée, le Magic Tour, qui se cantonna pour une fois à la seule Europe et culmina avec les concerts orgiaques de Wembley (150 000 personnes en deux soirs) et Knebworth (120 000) à l’été 1986. Soutenu par The Works (de l’album homonyme du quatuor), Gary Mullen est le leader d’une formation adoubée par les survivants du groupe original et mérite bien le statut de meilleur imitateur de Freddie Mercury tant il en a étudié jusqu’à les intégrer parfaitement, toute la gestuelle, les mimiques et les jeux scéniques qui en firent un des meilleurs performers de l’histoire de la pop. La chose pourra paraître ridicule à certains, mais rapporté au désastre de Queen + Paul Rodgers, voire à celui des Doors of the 21st Century, il n’y a pas photo : d’un côté la tentative d’une reformation hasardeuse, perdue d’avance (qui peut remplacer Jim Morrison ou de Freddie Mercury ? Imagine-t-on possible une reformation de Nirvana sans Kurt Cobain, de Joy Division sans Ian Curtis?) et forcément foireuse à l’arrivée ; de l’autre un hommage en  façon de décalque. La voix de Gary Mullen est très proche de celle de l’exquise Castafiore moustachue ; à dire vrai, on s’y laisse prendre, tant la formule est orthodoxe, précise, sans esbroufe. Un travail de copiste fait avec amour.

Site officiel de Gary Mullen & the Works

Infos pratiques

Mise en examen dans l’affaire des 271 Picasso volés
Sortie du journal du Che dans ses années de guérilla dans la Sierra Maestra
Mikaël Faujour

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *