Musique

Nouvelle annulation de concert pour le groupe Sexion d’Assaut

04 octobre 2010 | PAR Cindy Vasseur

Impossible de passer à côté de la polémique qui enfle autour du groupe de rap Sexion d’Assaut après que la mairie de Guipavas, une commune près de Brest, a annoncé dimanche l’annulation de leur concert prévu initialement le 10 Octobre.

La polémique  enfle autour de ce groupe de jeunes rappeurs, depuis qu’ils ont été accusés à plusieurs reprises d’homophobie manifeste suite à une interview révélant leur « intolérance » à l’homosexualité.

Après des excuses quelques peu controversées de la part d’un membre qui avait, pour sa défense, précisé qu’il ne connaissait pas le sens du mot homophobie, le groupe avait sans doute espéré une petite accalmie qui leur permettrait de poursuivre leur tournée prévue dans tout l’hexagone jusqu’au 5 novembre.

Il n’en est à priori rien puisqu’à l’annulation de leur concert prévu le 13 octobre à Angers vient s’ajouter celle du concert du 10 octobre prévu à Guipavas.

La décision d’annuler ce concert a d’ailleurs été prise par le maire de la commune lui-même, qui explique que « Les avis étaient partagés » et qu’après avoir écouté plus attentivement quelques unes des chansons de l’album, il s’est rendu compte que « l’homophobie, […] le racisme et (la) misogynie sont le fond de commerce de ces chanteurs ». Il précise en outre qu’il a pris cette décision dans le but de « protéger le jeune public ».

Les réactions ne se font pas attendre puisqu’une pétition vient déjà d’être lancée pour inciter le procureur de la république de Paris à engager une procédure pour incitation à la haine homophobe et qu’un groupe facebook réunissant près de 2000 membres a été créé dans le but de boycotter les concerts.

Rappelons aussi que le groupe est sous le joug d’une décision de la part de NRJ de « cesser toute collaboration » et de ne plus diffuser leurs chansons, et que les différentes associations de défense des homosexuels, et plus particulièrement SOS homophobie, les incitent à « retirer les contenus homophobes contenus dans leur chanson » et à découvrir la réalité que recouvre le terme « homophobie ».

Elisa Sednaoui, nouvelle égérie des lunettes Chanel
Gagnez 10×2 places pour la Soirée STUDIO 54 feat. ROBERT OWENS le samedi 9 octobre
Cindy Vasseur

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *