Musique

Mort de Dallas Taylor, batteur des Crosby, Stills & Nash

Mort de Dallas Taylor, batteur des Crosby, Stills & Nash

20 janvier 2015 | PAR Audrey Altimare

Dallas Taylor, batteur du groupe des années 1960 mondialement connu, Crosby, Stills & Nash, est mort à l’âge de 66 ans des suites d’une longue maladie.

Originaire du Colorado, Dallas Taylor, est passionné de batterie depuis l’âge de 10 ans. Il fait le choix de quitter sa région natale au début des années 1960 pour rejoindre Hollywood, lieu stratégique de la nouvelle scène musicale contestataire américaine.

En 1969, il rejoint le groupe Crosby, Stills & Nash et participe à l’élaboration de leur premier album éponyme, ce qui, d’après ses dires, lui a permis d’être millionnaire à l’âge de 21 ans. Le chanteur canadien, Neil Young, rejoindra très vite le groupe, qui se nommera pour un temps Crosby, Stills & Nash (&Young), et qui s’illustrera notamment au Festival de Woodstock.

Dès 1970, le groupe se sépare, Dallas Taylor décide de suivre Stills dans tous ses projets musicaux. Il contribuera dans un premier temps à  l’album solo de son ami et évoluera par la suite au sein du nouveau groupe de ce dernier, Manassas. Suite à une greffe du foie, le batteur décidera de mettre un terme à sa carrière et de quitter le monde de la musique dans les années 1990.

Depuis, le musicien consacrait sa vie à l’accompagnement des personnes dépendantes à l’alcool et à la drogue. Il vient de mourir à l’âge de 66 ans des suites d’une longue maladie.

visuels: affiche Woodstock, Wikimédia commons.

« Sic(k) » : la déchéance addictive d’Alexis Armengol se picole au Monfort
« Viejo, solo y puto » : une Argentine ennuyeuse, prise à vif mais en manque de vie
Audrey Altimare

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *