Musique

Mix Up Festival à Creil les 2 et 3 juin

20 mai 2012 | PAR Jerome Gros

Le Mix Up festival revient pour une cinquième édition les 2 et 3 juin prochain, à l’île Saint Maurice, à Creil. Comme son nom l’indique, le festival réunit des artistes aux horizons et aux influences multiples.

 

L’an dernier, c’était Manu Chao et Alpha Blondy qui avaient mené les hostilités, ravissant plus de 10 000 festivaliers. Cette année, la programmation est tout aussi riche et alléchante. La tête d’affiche est encore une fois un chanteur de reggae africain : Tiken Jah Fakoly. Le chanteur ivoirien a sorti son dernier album, African Revolution, en 2010. Le chanteur, toujours aussi engagé, s’est distingué par sa lutte contre le pouvoir illégitime de certains dirigeants comme Gbagbo, avant qu’il ne soit renversé. Il avait d’ailleurs lancé une semaine de solidarité envers l’Afrique en juin dernier, qui s’était terminée par un concert à Bercy.

 

 

La suite de la programmation est tout aussi intéressante. Le 2 juin, après le passage du chanteur ivoirien, ce seront les français 1995, menés par Nekfeu, qui enflammeront la scène. Le groupe de rap a été créé en 2008 et a émergé en 2011 avec l’EP La Source. Cette année, ils reviennent avec La Suite, qui connaît également un grand succès. Le groupe de reggae français Danakil justifiera son prix de « meilleur album de reggae français » aux Victoires du reggae 2012. Gérés par le label X-Ray Production, le groupe en est à son quatrième album, Echos du Temps. Des morceaux comme « Marley », « Les Champs de Rose » ou encore la reprise version reggae de « Non, je ne regrette rien », d’Edith Piaf, sont autant de morceaux ayant fait le succès des jeunes originaires de Marly-le-Roi.

 

De nombreux autres artistes seront présents les 2 et 3 juin pour ravir les fans. Il y en aura pour tous les goûts. Ceux qui préfèrent le punk pourront savourer Les Têtes Raides, les amateurs de musique africaine pourront écouter Amadou Kone, Ben Ball Bass ou encore Nëggus and Kungobram. Les musiques de l’Est seront représentées par Goran Bregovic & l’Orchestre des mariages et des enterrements ainsi qu’Emir Kusturica and The No Smoking Orchestra. Hubert-Félix Thiéfaine, Fils de Flûte ou encore BachibouSouk raviront les amateurs de chanson française, chacun selon un style bien particulier. Le Black Rose Sound System et Prof Natty porteront les couleurs du reggae et du dub, Jaeyez et Willow Amsgood celles du hip-hop, Cheap Wine celles du rock.

 

Enfin, le Mix Up festival sera aussi l’occasion pour les découvertes du tremplin Mix Up 2012, organisé en mars dernier, de se faire connaître du grand public. Il y aura donc So Was The Sun, Positiv’ Sight, Deci-Delà et Natural Mighty.

 

Toutes les informations pour accéder au festival, ici.

 

Cannes, jour 4 : un western qui tombe à plat et une chasse qui tourne court
Valtari, les poèmes oubliés de Sigur Rós
Jerome Gros

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture