Musique
Mavis Staples : coup de projecteur sur une diva soul des 60’s et des 70’s !  

Mavis Staples : coup de projecteur sur une diva soul des 60’s et des 70’s !  

02 juin 2022 | PAR Jean-Christophe Mary

C’est loin d’être un hasard si Prince l’avait signée et publié son 4ème LP funky  « Time Waits For No One » sur son désormais mythique Paisley Park. Mavis Staples, diva soul et dernière survivante des Staple Singers revient enfin à Paris et c’est un évènement à ne rater sous aucun prétexte…

Activiste aux côtés de ses sœurs dans le mouvement des droits civiques de Martin Luther King, cette grande chanteuse fit partie du merveilleux groupe The Staple Singers, qui signa des hits comme « I’ll Take You There » et « Respect Yourself » au début des années 1970, époque durant laquelle elle entamera une belle carrière en solo. En soixante ans d’activité, cette diva soul qui concilie par son timbre unique -blues, rythm’n’blues et gospel- aura parcouru des milliers de kilomètres, enregistré sur de grands labels américains, sans jamais connaître les gloires retentissantes des hit parade. Mais le 08 juin prochain, on vous le dit et on vous  le redit  : ne ratez surtout pas son concert à la Cigale. La chanteuse revisite « Carry Me Home », un album enregistré live aux studios Levon Helm de Woodstock, à New York, à l’été 2011, magnifique album truffé de mélodies joyeuses déballées avec une belle énergie. Et quand on découvre pour la première fois sa voix envoûtante qui célèbre avec une telle puissance la joie, la musique et la foi, on se dit que Mavis Staples est bel bien ce que l’on appelle une chanteuse « culte ». Venez vite la découvrir dans une petite salle pendant qu’il en est encore temps.

 

Jean-Christophe Mary

 

 Album « Carry Me Home » (Epitaph / ANTI-Records)

 

08 Juin 2022. La Cigale. 120, boulevard Rochechouart, 18e. Tél. 0149258175. À 19h30. De 40 à 78,50 €.www.lacigale.f

 

Visuel :Courtesy of the artist

« All eyes off me » d’Hadas Ben Aroya : jeunes gens en quête de sens
Giselle, ou l’amour lavé à la machine de l’Intelligence artificielle à Chaillot
Jean-Christophe Mary

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture