Musique
Magistral comme You Said Strange

Magistral comme You Said Strange

18 décembre 2021 | PAR Pierre Pouj

Un concert absolument magnifique, un album de toute beauté, et une sacrée claque, c’est ça les You Said Strange, qui étaient en pleine démonstration hier soir à La Maroquinerie.

Pour finir l’année, autant la finir en beauté. Le quatuor givernois (en Normandie) You Said Strange vient de sortir son nouvel album, et il est impressionnant. En à peine huit titres, Thousand Shadows Vol.1 montre tout le talent de nos protagonistes. Dans une musique teintée de noir, profonde, dure et froide, les normands nous prennent et nous enveloppe de leur son un brin psyché, un brin pop, un brin grunge, mais si créatif. Dans cet univers mélancolique, l’on ressent au travers d’instrus rivalisant d’ingéniosité une multitude d’émotions. De l’ouverture à cette magistrale outro qu’est Landed, on ne peut qu’être impressionné.e par cet album. Depuis 2018 et Salvation Prayer, leur première sortie, un bon de géant a été franchi, tant au niveau des textures que de l’ingéniosité du groupe. En attendant (avec impatience, soyons honnêtes) le volume 2, on devra se contenter de se délecter en boucle de cette copie parfaite.

Magistral, tout simplement magistral. On manque de superlatif pour décrire la venue du quatuor You Said Strange sur la scène de La Maroquinerie. Dans une ambiance follement électrique, La Maroquinerie était comble, et surtout une fête. Pour célébrer la sortie de leur nouvel album, les You Said ont délivré un concert exceptionnel. A l’image de leur talent, leur post punk psyché n’a mis qu’un instant à toucher le cœur du public. Avec, petite surprise qui fait plaisir, l’apparition du chanteur se We Hate You Please Die (on était ici à la release party de son groupe au Petit Bain) et l’aide du guitariste de Animal Triste sur certains titres, on ne pouvait rêver mieux. Dans un déluge de sonorités noires, des vagues successives d’émotions diverses et variées ont inondé la foule. Il fallait voir avec quelle ferveur La Maroquinerie ponctuait la fin de chaque morceau joué par nos protagonistes du soir. Si l’on devait mettre une pièce sur quel groupe va exploser dans les mois qui viennent, il ne fait aucun doute que le public d’hier soir n’aurait pas hésiter une seconde. Pour une dernière date, pour un dernier concert en 2021, on ne pouvait rêver mieux. A l’année prochaine, le plus tôt possible, avec, on l’espère, pléthore de groupes de la trempe des Your Said Strange

Crédit Photo : Cover de You Said Strange – Thousand Shadows Vol.1

L’épatante Marina Rollman termine sa tournée à L’Olympia
À l’Opéra Comique, les nouveaux Roméo et Juliette triomphent
Pierre Pouj

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture
Registration