Musique

Live Report : Ziggy Marley ravit la Cigale (04/07/2011)

Live Report : Ziggy Marley ravit la Cigale (04/07/2011)

05 juillet 2011 | PAR Yaël Hirsch

Quinze jours après la sortie de son dernier album en France, Ziggy Marley était très attendu par son public, lundi 4 juillet, dans l’enceinte bouillonnante de la Cigale. Pendant près de 2 heures, le fils aîné de la légende du reggae a bien rendu l’amour de ce public acquis : complétement pro, le concert n’en a pas moins été métissé, en sons, en couleurs et en rythmes. Une très jolie soirée, couronnée par un pogo magistral pour la reprise très rythmée de « Look who’s dancing ».

20h40, le public attend Ziggy Marley et ses musiciens avec une impatience joyeuse. La lumière dessine la drapeau jamaïcain derrière une scène débordée d’instruments : deux batteries, deux claviers, entre autres. Le groupe fait son entrée sous les applaudissements chaleureux de la Cigale. Jeans, T-Shirt à rayures vertes et grises et guitare en encolure, Ziggy Marley entonne directement des titres de son nouvel album Wild and free (Tufgong), à commencer par « Forward to love ». Tout le monde commence à dodeliner.

La première partie du concert est résolument engagée. Ziggy débute en mode quasi rock une reprise de son propre classique « Justice » (point en avant, « we want it now, not later! » : « on la veut maintenant et pas plus tard »),  avant d’enchaîner sur deux titres du nouveau disque : « Personal Revolution », puis l’hymne à la légalisation de la marijuana qui ouvre ce dernier opus, « Forward to love ».

Puis le chanteur passe vers la révolution intérieure avec les titres acclamés « Love is my religion » et « True to myself ».

Il décide d’entamer une série d’hommages avec une reprise boostée de « Lively up yourself », de son papa; puis Ziggy reprend Gregory Isaacs, avant d’inviter … Yaël Naim (femme-fleur dans les cheveux et robe baba qui semble taillée dans les rideaux de sa grand-mère) à entonner avec lui « Is this love ». Triomphe, amour et paix.

Juste avant de quitter la scène, Ziggy Marley revient à son propre répertoire et offre notamment un « Look who’s dancing » avec tour de ska qui laisse le public plein d’énergie et envie de danser encore toute la nuit…

Coup d’envoi de la semaine de la haute couture
BBC Two présente sa nouvelle série : The Hour
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]elaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *