Musique

Live report : Yules au Buzz (24/11/10)

25 novembre 2010 | PAR Mikaël Faujour

Le duo folk pop, dont nous vous avons vanté le délicieux second album Strike a Balance (Sterne/Sony Music) sorti en octobre, était de passage au Buzz, nouveau venu dans la famille des cafés-concerts parisiens.

Il fallait être patient pour voir Yules, puisque le groupe a commencé de jouer vers 23h, après le  passage du chansonnier Kandid et celui du – bon – trio folk franco-brésilien Clint Is Gone (allez donc jeter une oreille sur leur MySpace), qui a d’ailleurs attiré un public avisé et compact… lequel s’est d’ailleurs un peu dissous et fut donc moins nombreux pour le set des frères Guillaume et Bertrand Charret. Tant pis pour les absents, qui ont eu tort, car Yules a livré une belle performance, déroulant son chapelet de pop songs enchanteresses.

Quelques jours après leur passage au New Morning en première partie de Bjørn Berge, les frangins ont présenté un répertoire composé de morceaux de leurs deux albums et agrémenté de quelques reprises, notamment la très belle chanson de Leonard Cohen, « The Partisan » (qu’avaient en leur temps repris ensemble les très grands 16 Horsepower et Noir Désir).

Sans autres musiciens (Yules devrait jouer en formation complète de 5 membres le 29 janvier au théâtre Traversière), les frangins ont montré que leur impeccable sens de la mélodie suffisait à faire merveille, avec par exemple des chansons simples et belles comme « Desperation Land », « A Silent Journey », « Angel of Ice » ou « For Salvation ». On sort ravi, ragaillardi : Yules c’est de la musique qui rend heureux. Elle devrait être prescrite par les médecins et remboursée par la Sécu.

MySpace de Yules





Sessùn
Holiday : entre Hercule Poirot et le théâtre de boulevard
Mikaël Faujour

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *