Musique

Live Report : The Field à la Villette Sonique

Live Report : The Field à la Villette Sonique

30 mai 2012 | PAR Francois Colombi

Dans le cadre de la Villette Sonique, The Field était en concert gratuit samedi en fin d’après-midi dans le parc de la Villette. Deuxième journée caniculaire du mini festival parisien, c’est dans une ambiance très « apéro pique-nique » que le suédois s’est produit face à la géode.

Samedi après-midi c’est le tout Paris qui après des mois de pluie s’est rué en masse sur les pelouses de la Villette. Dans le métro, on ne compte pas les gens en direction de la porte de Pantin et de la villette portant des provisions pouvant nourrir tout un bataillon de l’armée chinoise. Logique oblige, les filles portent les chips, les hommes les packs de bière taille XXL.

L’après-midi commence à peine que déjà le moindre espace vert de la villette est pris d’assaut. Plusieurs scènes ont été montées, et de la musique (electro évidement) jaillit d’un peu partout. La file d’attente devant les stands de bière et de merguez ne cessera de croître tout au long de cette chaude journée. Certains courageux iront même jusqu’à se baigner dans le canal de l’Ourq. C’est donc dans une ambiance très « Berlinoise » que les parisiens ont pu enfin célébrer le retour des beaux jours.

A 19h30, c’est sur la scène de la pelouse sud que The Field est attendu. Le soleil décline faiblement que déjà on s’amuse à regarder les dos nus et les épaules rouge écarlate des plus malchanceux que le soleil n’a pas épargné. Tout le monde a pensé à ramener de l’alcool, mais pas un n’a pensé à prendre le célèbre tube de crème que toute personne saine d’esprit possède dans sa pharmacie : de la biafine.

The Field n’est pas comme son nom pourrait le faire penser un groupe à part entière. C’est plutôt le projet d’Axel Willner, dj et musicien originaire de Stockholm. Si sa musique s’apparente à de la minimale et à des boucles qu’il répète et fait évoluer, il est tout de même accompagné d’un batteur et d’un bassiste. Encensé (à raison) par le site hipster de référence Pitchfork, deux de ses trois  figurent dans le classement annuel des meilleurs albums que le site publie chaque année.

Ne jouissant pas (encore) d’une grande notoriété en France, The Field a tout de même été très bien reçu sur les pelouses de la villette qui sont très vite devenues un dancefloor à ciel ouvert. Pendant une petite heure Axel a enchainé ses morceaux de Silent à It’s Up There. La musique de The Field,  à ce petit détail qui lui confère une place spéciale. En plus de faire danser la foule, elle réussit à faire planer les plus réfractaires à ce genre de musique.

Le concert se termine et c’est loin d’être le cas pour la Villette Sonique puisque la Grande Halle accueille ce soir, mercredi, The Melvins et le Cabaret Sauvage le Red Bull Music Academy. La journée du lendemain affichera la même température, et des artistes toujours aussi pointus (comme I :Cube) seront présents, ce qui fera de la Villette Sonique un des rendez-vous parisiens le plus réussi de ce début d’été.

Gagnez 5 pass pour le Short summer festival de la Villette Enchantée du 21 au 23 juin
Le Centre Pompidou Metz interroge l’année 1917
Francois Colombi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *