Musique

Live Report : Muse Concert privé au Casino de Paris 25/05/2010

26 mai 2010 | PAR Sarah

Muse a investi le Casino de Paris hier soir à l’occasion d’un concert privé organisé par Orange et NRJ. Pour avoir le privilège d’assister à ce show spécial, pas 36 solutions, juste une vingtaine de concours disséminés sur le net et à la radio avec matraquage publicitaire à l’appui. Dans la salle ça donne un public contrasté, d’un côté les VIP qui remplissent le balcon et de l’autre une fosse remplie de fans. L’ambiance sera en conséquence…

Les 3 petits gars de Teignmouth arrivent sur scène en forme, avec une réelle envie de faire plaisir et de se faire plaisir. Et ça se voit, Chris sourira beaucoup, lui qui est d’habitude si sérieux. Ce concert pour eux représente l’ultime répétition avant leur tournée des stades qui commencent le 27 mai au Portugal et qui fera escale le 11 et 12 juin au Stade de France.

Entamer un concert par MK Ultra n’est pas dans leurs habitudes et la chanson met le feu au public. On reconnaît le son lourd et très rock que le groupe a coutume d’envoyer. Ça saute, ça crie ! Mais c’est Uprising qui a vraiment réveillé la salle (merci au martelage radio).

Puis une surprise, une vieille chanson, Bliss qui est venue rappeler aux fans de la première heure (enfin la seconde puisque le morceau se trouve sur le deuxième album du groupe) qu’il fut un temps où cette chanson était incontournable et terminait leurs concerts dans la confusion des ballons, des confettis et des cassages d’instruments.

Puis le rythme ralentit, Matt s’installe au piano et enchaine 3 morceaux du dernier album. Des surprises certes mais voici l’erreur du concert, l’interlude était trop calme et l’euphorie n’a pas survécu à cette accalmie. Même lorsque le groupe reprend sur des chansons plus pêchues, l’hystérie ne reprend pas ses droits.

Qui dit concert privé dit surprise, qui dit concert à Paris dit surprise aussi car on le sait, la France et son public est chère au cœur de ces Anglais. Et des nouveautés, on en a eu, d’abord Matt nous a présenté sa nouvelle acquisition made by Manson, une guitare double manche qu’il a inaugurée sur Uprising. Puis le groupe nous a offert 2 exclusivités mondiales, pour la première fois en live leur dernier single issu de la BO de Twilight Neutron Star Collison (Love is forever). Cette chanson a reçu un accueil… modéré dirons-nous (mais mérité). Puis le cadeau aux fans mais surtout aux français, I belong to you où Matt chante en français quelques vers de l’opéra Samson et Dalila de Camille de Saint-Saëns. On sait que le chanteur fait un complexe sur sa prononciation française et il n’a pas manqué de s’excuser avant de débuter la chanson et de prendre une longue inspiration avant d’entamer la partie en français.

On peut voir que le groupe a su écouter ses fans qui ont plébiscité en masse cette chanson issue de la BO du deuxième film de la saga Twilight lors du grand sondage, organisé sur leur site officiel, afin de choisir les chansons jouées lors de la tournée des stades.

On notera que le groupe était content d’être là et a ponctué chacune de leur chanson d’intro et d’outro longue et très rock, une façon de prouver, si on en doutait encore, que Muse est un groupe qui aime jouer live et qui prend un pied énorme sur scène. Et voilà comment le groupe communique avec son public. Car peu de mots sont échangés mais une vraie communion s’installe entre les membres et son public et cela passe avant tout par les morceaux et leur interprétation.

On pourra retenir de ce concert, des cadeaux pour les fans avec notamment des avant-premières exclusives I belong to you et Neutron Star Collison (Love is forever), mais aussi une ambiance mitigée. Il mêlait des cadeaux pour les fans et un coté plus commercial pour faire plaisir aux annonceurs. On attend avec impatience les surprises que le groupe nous réserve pour les stades, les symphonies peut-être ?

La setlist

1. MK Ultra

2. Map of the Problematique

3. Uprising

4. Bliss

5. Supermassive Black Hole

6. Neutron Star Collision

7. Nishe

8. United States of Eurasia

9. I Belong to You + Mon coeur s’ouvre à ta voix

10. Resistance

11. Undisclosed Desires

12. Starlight

13. Plug In Baby

14. Unnatural Selection

——

15. Hysteria

16. Intro L’homme à l’harmonica + Knights Of Cydonia

Merci à Matthieu Marquenet pour ses photos.

Le photographe Gautier Deblonde au festival Still en Motion
Sortie 3D du dernier Shyamalan
Sarah

2 thoughts on “Live Report : Muse Concert privé au Casino de Paris 25/05/2010”

Commentaire(s)

  • Clarisse

    Bonsoir,
    Je veux simplement faire remarquer que la setlist n’est pas exacte, ils ont joué Bliss en premier

    mai 28, 2010 at 21 h 25 min
  • SarahR

    La setlist est juste, ils ont bien joué MK Ultra en 1er et Bliss en 4è

    mai 31, 2010 at 9 h 34 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *