Musique

Live-Report : Ma vie avec Mozart, Eric-Emmanuel Schmitt et l’orchestre symphonique Confluences à la Halle aux Grains de Toulouse (01/06/11)

Live-Report : Ma vie avec Mozart, Eric-Emmanuel Schmitt et l’orchestre symphonique Confluences à la Halle aux Grains de Toulouse (01/06/11)

04 juin 2011 | PAR Yaël Hirsch

L’auteur du « Visiteur » (1993) et de « L’évangile selon Pilate » (Grand prix des lectrices de Elle, 1991, Albin Michel) reprend sur scène son texte de gratitude à l’égard de Mozart, publié en 2004. C’est avec la complicité du chef d’orchestre Lyonnais, Philippe Fournier, et de l’orchestre Confluences, que l’auteur invite son public à redécouvrir Mozart avec le cœur. Après Lyon et Bruxelles, ce spectacle musical et spirituel s’est donné le Ier juin dernier à la Halle aux Grains de Toulouse. Co-produit par la Caisse d’épargne et son nouveau site de promotion de la musique « esprit musique« , ce spectacle continuera de tourner dans toute la France et arrive à Paris, les  9 et 10décembre prochains, à la Salle Gaveau.

Pour Eric-Emmanuel Schmitt, « les musiciens sont des maîtres de sagesse. Ils sont comme des philosophes qui aident à vivre ». L’auteur a longuement décrit comment Mozart (2004) et Beethoven (2010) l’ont soutenu tout au long de sa vie. Mozart conserve un statut spécial dans le destin de cette âme brillante et sensible, car aux temps troublés et difficiles de l’adolescence, le « Porgi amor » des Noces de Figaro, terriblement triste mais en totale accord avec la vie, a enjoint l’écrivain à poursuivre le voyage. Et tout se passe comme si le compositeur avait soufllé la réponse aux grandes questions existentielles de l’auteur, tout au long de sa vie. Au-delà de tout snobisme, « Ma vie avec Mozart » est une invitation à aimer la légèreté sage et parfois  dure du compositeur.

Déjà, le récit était accompagné d’un CD. Avec le chef d’orchestre Philippe Fournier, Schmitt est parvenu à réaliser un rêve : dialoguer avec Mozart à travers les mots et la musique qui l’a bouleversé. Et surtout, faire partager ce grand moment de live au public. Or, l’interprétation de l’orchestre Confluences, ce mercredi 1ier juin à la Halle aux grains était absolument époustouflante. Tout s’est passé comme si cette suite d’extraits parfaitement calibrés pour entrer en harmonie avec le texte de Schmitt avait poussé les musiciens à être encore plus parfaits sur chaque mesure.

Le choix du florilège, le rythme, le premier violon, le pianiste et le hautbois, ainsi que les superbes voix locales qui ont été choisies (la soprano Perrine Madoeuf, le baryton patrice Berger et un grand chœur d’une quarantaine de voix) ont ému le public jusqu’à la chair de poule. Impressionnants sur la jolie scène aux couleurs rouge et brun passion de la Halle aux Grains, les musiciens ont également parfois été comédiens. En terme de texte, Eric-Emmanuel Schmitt a lui même interprété son dialogue avec Mozart et dédoublé son personnage plein de doutes et d’émerveillement en demandant au jeune Julien Alluguette de jouer la version adolescente de lui-même. Si l’auteur n’est pas un « vrai » comédien, sa capacité à revivre chaque scène avec émotion pour transporter le public au cœur de ses émotions est tout à fait admirable.

Le spectacle dure près de 2h30, avec une première partie autobiographique et une deuxième partie plus réflexive sur la force de la musique. Touchée, l’audience ne voit pas le temps passer et en redemande après le premier salut : Confluences entreprend alors un morceau de bravoure et incarne  « les géographies de la musique » de Schmitt, soit quelques mesure enlevées de tous les plus grands compositeur, de Bach à Stravinsky.

Inclassable, généreux et surtout d’une qualité musicale époustouflante, « Ma vie avec Mozart » est un grand moment d’émotion.

Dans le cadre de son nouveau programme de sponsoring musical, la Caisse d’Épargne a invité Philippe Fournier et l’orchestre symphonique Confluences à proposer 5 concerts différents pour 17 représentations. Ce programme de live propose également trois autres concerts de musique (baroque, cette fois) par le centre culturel d’Ambronay. Impliquée dans le live, la banque propose également à ses clients de réserver tous les grands concerts Live Nation (Lady Gaga…) en avance. Quand il ne reste plus de places pour un grand concert, il est encore possible d’en trouver sur espritmusique.fr avec une carte bleue de la banque. Enfin, impliquée dans la découverte de jeunes talents, la Caisse d’Épargne a tissé  avec Sound Places tout un réseau de salles partenaires et permet aux directeurs de ces salles de mettre à l’honneur de jeunes talents locaux en première partie d’un groupe déjà très reconnu. Sound places propose également une application i-phone et i-pad très intéressante, puisqu’elle permet de géolocaliser tous les artistes donnant des concerts dans votre région.

The prodigies: une science-fiction animée audacieuse mais immature
Agora 2011 invite à franchir le mur du son
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *