Musique
[Live-Report] : Festival Beauregard, soir 3 : Camille & Franz Ferdinand

[Live-Report] : Festival Beauregard, soir 3 : Camille & Franz Ferdinand

09 juillet 2012 | PAR Joelle

Dimanche 8 juin au soir, sous une éclaircie de soleil le festival de Beauregard a vibré au timbre génialement fou de la divine Camille. Le succès d un festival repose parfois sur des concerts assez improbables, ce fut le cas avec l’apparition de la diva française, Coincée entre le Rock Hard des Garbage et le Rock survolté des Franz Ferdinand. Rapport sur une belle soirée de musique diverse et énergisante qui couronnait la 4ème édition du festival.

Et alors apparut Camille…
A son entrée en scène, Elle tient sous sa robe une petite lumière fragile, qui semble indiquer le chemin à suivre pour entrer dans son monde, un monde minimaliste mais poétique, mélodieux, créatif, et déjanté… Avec Camille, on n’ assiste pas à un concert, mais à plusieurs tant son imaginaire est riche de mille univers : bruits de bouche et vocalises, animaux de basse- cour, danses impudiques… Dans le public, il y a les conquis de la première heure, et il y a ceux, médusés, qui découvrent avec enthousiasme, celle qui emporte Beauregard. Camille joue avec son public, à qui elle demande même d’imiter le bruit de la pluie, qui pour une fois, épargne les festivaliers… Merci Camille pour votre générosité…

Après l’univers fantaisiste, et déjanté de Camille, Franz Ferdinand reçoit probablement la palme du concert qui a le plus mis le feu…Un mixte entre des chansons de leurs premiers albums et des morceaux récents, dont un offert pour la première fois à Beauregard. Les Franz Ferdinand ont le don de mettre en scène leurs musiques sur des mélodies Rock and Roll qu’ on a déjà tous entendu une fois… Le public s’en est donné à coeur joie, la tête pleine de rock, les pieds pleins de boue… On ne leur en veut vraiment pas de nous avoir offert quelques minutes de plus sur la programmation initialement prévue..

(c) : Joëlle Bringer.

La sortie du nouveau numéro de VICE magazine se fête le 11 juillet
J’enrage de son absence : Sandrine Bonnaire cinéaste accomplie
Joelle

One thought on “[Live-Report] : Festival Beauregard, soir 3 : Camille & Franz Ferdinand”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *